Plein écran
Eden Hazard lors de sa présentation officielle au stade Santiago Bernabeu à Madrid, le 13 juin 2019. © Photo News

Eden Hazard revient sur sa folle journée de jeudi: “Je me sentais comme un gosse”

Eden Hazard est revenu sur sa présentation jeudi dernier au Stade Santiago Bernabeu devant 50.000 supporters. “Je me sentais comme un gosse. Honnêtement, j'étais un peu nerveux car il y avait du monde", a avancé le capitaine des Diables rouges à Real Madrid-TV.

"Faire mon entrée au Stade Bernabeu de cette façon, c'était comme dans mes rêves. C'est une sensation incroyable d'entendre mon nom être scandé. Le maillot blanc signifie beaucoup pour moi car le Real est le plus grand club au monde. J'étais comme un gosse de voir tout ce monde qui était venu pour moi. Je me réjouis de jouer mon premier match pour le club", a déclaré Hazard. "Depuis que je shoote dans un ballon, dans mon jardin, je rêve de jouer au Real. C'est difficile de décrire ce que je ressens maintenant que ça se réalise."

Sur Zidane: “C’est pour lui que j’ai commencé à regarder le football à la télévision”

"Mon premier souvenir du Real, c'est la volée de Zidane en finale de la Ligue des Champions contre Leverkusen. C'est pour lui que j'ai commencé à regarder le football à la télévision. J'habitais en Belgique mais j'étais supporter de la France, à cause de Zidane. Je me réjouis de travailler avec lui.”

"Quand on signe ici, c'est pour gagner des trophées", a poursuivi le capitaine des Diables Rouges. "Tu veux tout gagner pour toi, pour le club, pour tous les supporters dans le monde. Le club en gagne au moins un chaque année. C'est la première chose qui te vient en tête quand tu te lèves le matin: tu te dis que maintenant, tu joues pour le Real donc que tu veux gagner des trophées. Si nous travaillons dur et que nous jouons en équipe, ce sera le cas.”

“Pouvoir jouer au Real Madrid avec un de mes meilleurs amis, c’est une chance”

Au Real, Hazard retrouvera Thibaut Courtois, avec qui il joue en équipe nationale et qui était déjà son équipier à Chelsea. "Pouvoir jouer au Real Madrid avec un de mes meilleurs amis, c'est une chance. La semaine dernière, en équipe nationale, nous avons beaucoup parlé de ce club et il ne m'en a dit que des choses positives. C'est sympa de pouvoir à nouveau jouer avec lui dans la même équipe."