Plein écran
Le Vissel Kobe avec Villa, Iniesta et Vermaelen © EPA

Entrée en matière réussie pour Vermaelen et le Vissel Kobe en Ligue des Champions

Le Vissel Kobe, avec Thomas Vermaelen aligné toute la rencontre, a parfaitement réussi son entrée en matière dans la Ligue des Champions d'Asie. Le club japonais, vainqueur de la Coupe de l'Empereur en 2019, a dominé 5-1 le club malaisien de Johor DT mercredi, dans le groupe G.

Auteur d'un triplé (13e, 58e et 72e), Keijiro Ogawa a été le grand artisan du succès de Kobe. Kyogo Furuhashi (28e) et Douglas (65e) ont inscrit les autres buts. Muhammad Safawi Rasid, sur penalty, avait provisoirement égalisé (27e).

Ce groupe comprend également le club chinois de Guangzhou Evergrande, lauréat en 2013 et 2015, et les Coréens de Suwon, dont la rencontre a été reportée en raison du coronavirus qui sévit en Chine. Le Vissel Kobe se rendra à Suwon le 19 février. 

  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?