Plein écran
© AFP

“Guerre froide” entre le Real et le Barça pour Neymar

Lundi, le Barça a annoncé le prêt de Philippe Coutinho au Bayern. Une monnaie d'échange en moins en vue du possible retour de Neymar au Camp Nou. La marge de manœuvre des Catalans se réduit et le Real n’a toujours pas renoncé au Brésilien. Le célèbre quotidien sportif Marca évoque “une guerre froide” entre les deux grands rivaux. 

Depuis la réunion survenue mardi dernier entre le PSG et le Barça, rien n’a bougé autour du transfert de Neymar. Faute de trésorerie, le Barça ne semble pas en mesure d’offrir le prix demandé par le club parisien sans inclure un ou plusieurs joueurs dans la transaction, plus une somme d’argent. Et Coutinho, qui faisait consensus entre les deux clubs, est désormais hors de l’équation.

Résultat? Les dirigeants catalans songent à une nouvelle proposition. Un prêt avec option d’achat serait désormais envisagé. Mais le Barça ne serait prêt qu’à débourser 150 millions d’euros pour acquérir à nouveau le Brésilien. Un montant bien inférieur à celui souhaité par le PSG qui aimerait aussi bénéficier immédiatement de la somme pour pouvoir renforcer son effectif. 

Le Barça semble perdre quelques pions dans la bataille, tout profit pour le Real qui espère toujours doubler son éternel rival dans la course à la signature. Selon Marca, les deux clubs se livrent une “guerre froide”, analysent le comportement de l'adversaire et préparent minutieusement leurs stratégies.

En retrait, la Juventus reste à l’affût. Le club turinois rêve également d’attirer Neymar. L'intérêt du PSG pour Dybala est un argument en faveur de la Vieille Dame. 

La fin du feuilleton approche. Au plus tard, l’épilogue sera connu le 2 septembre prochain, date de clôture du marché des transferts.