Plein écran
Vincent Kompany. © BELGA

Kompany est monté au créneau auprès de l’UEFA sur les calendriers surchargés

Le Conseil Stratégique du Football Professionnel de l’UEFA s’est tenu la semaine dernière à Monaco en marge du tirage au sort de la Ligue des champions. Vincent Kompany, membre de la FIFPro, le syndicat des footballeurs professionnels, s’est exprimé sur le sujet des saisons trop chargées et l’impact que cela a sur la santé des joueurs. 

Depuis des années, les joueurs disputent de plus en plus de matchs chaque saison. La preuve avec le cas de Heung-Min Son. Le Sud-Coréen de Tottenham a joué 78 matchs durant la saison 2018/2019 (rencontres en sélection comprises). Un record. 

Le syndicat des joueurs s'inquiète vis-à-vis du nouveau format de la Ligue des champions envisagé par l’UEFA. Comme le rapporte le Mirror, Kompany et d’autres joueurs ont proposé de réduire à 60 matchs le nombre maximum de rencontres disputées par un joueur chaque année. 

Oppositions d’idées entre instances et joueurs

Mais l’UEFA et la FIFA, les deux plus grosses instances mondiales de football voient grand pour le football de demain. Mais peut-être trop grand. Ils veulent sans cesse élargir le nombre de compétitions avec notamment une nouvelle Coupe du Monde des Clubs. Les joueurs professionnels ont eux demandé des plages de repos après de longs déplacements notamment aux États-Unis ou en Asie. 

Les grands clubs européens comme la Juventus, le Paris Saint-Germain ou encore Manchester City effectuent ces longs voyages durant l’été pour promouvoir le football à l'international. Le FIFPro veut donc limiter le nombre de fois où un joueur disputerait deux rencontres consécutives à moins de cinq jours d’écart.