Plein écran
© photo_news

L'éclatante revanche de l'Atlético sans Alderweireld

L'Atlético Madrid a pris vendredi une éclatante revanche sur le Real, son bourreau en finale de la dernière Ligue des champions, en s'imposant 1-0 en match retour de la Supercoupe d'Espagne au stade Vicente-Calderon pour soulever le trophée après le nul obtenu à l'aller (1-1). Le nom de Tobi Alderweireld ne figurait pas sur la feuille de match.

Un but précoce de Mario Mandzukic (ex-Bayern Munich) dès la 2e minute, sur une passe décisive du Français Antoine Griezmann, a suffi au bonheur des "Colchoneros", qui inscrivent pour la deuxième fois leur nom au palmarès de cette compétition après 1985.

Griezmann a dévié le ballon de la tête dans la course du Croate, qui a ajusté Iker Casillas d'une frappe bien placée. Après quoi, l'Atlético a défendu avec application et attendu la faille.

Voilà l'affront de la finale de Lisbonne en mai dernier (4-1 a.p.) partiellement vengé. Et les champions d'Espagne en titre ont montré qu'il faudrait encore compter sur eux cette saison, alors que la Liga débute ce week-end.

Le Real lui devra de toute évidence faire mieux lundi pour le premier match en Liga, contre Cordoue à domicile.

L'ambiance était électrique, les heurts nombreux et on a vu l'entraîneur "colchonero" Diego Simeone se faire exclure du terrain pour une tape sur la nuque du quatrième arbitre (25e). Le Croate du Real Luka Modric sera ensuite exclu à son tour en fin de match pour un second carton jaune.