Eric Gerets et Pape Diouf.
Plein écran
Eric Gerets et Pape Diouf. © Photo News

L’émouvant hommage de Gerets à Pape Diouf: “Il restera dans mon cœur pour le reste de ma vie”

L’ancien président de l’Olympique de Marseille Pape Diouf est décédé mardi, au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus. Depuis cette annonce, de nombreux acteurs du monde du football rendent hommage à l’une des plus grandes figures du football français. Le coach belge Eric Gerets a notamment fait part de son immense chagrin dans un entretien accordé au Phocéen. 

Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille, s’est éteint ce mardi 31 mars à Dakar à l’âge de 68 ans. Un choc pour le football français. Les hommages se sont multipliés depuis hier soir. Eric Gerets a notamment adressé quelques mots au journal marseillais Le Phocéen. 

Rappelons que le coach belge a formé l’un des plus grands tandems président-entraîneur de l’histoire de l’OM avec Pape Diouf. “Le respect était réciproque entre nous. Le public marseillais m’a pris dans ses bras et le fait que Pape m’ait accordé une totale liberté explique pourquoi notre entente a été un succès absolu”.

“C’est une énorme tristesse d’apprendre sa disparition, car Pape était mon président, mais surtout mon ami. Je me souviens de son coup de téléphone lorsque j’ai quitté Galatasaray. On s’est fixé un rendez-vous et j’ai tout de suite pris la décision de venir à Marseille”, confie-t-il.

“Tu as toujours été un mentor”

Depuis son départ de l’OM en 2009, Eric Gerets avait gardé une bonne relation avec son ex-président. “On s’appelait de temps en temps pour prendre des nouvelles. Pour le reste, je peux simplement vous dire que Pape restera dans ma tête, mais surtout dans mon coeur pour le reste de ma vie”.

L’ex-joueur marseillais Samir Nasri s’est également ému de ce décès. L’ancien international français a bien connu Pape Diouf qui a été son président à ses débuts à l’OM et même son premier agent. “Tu as été mon président et c’est avec le cœur gros que je dois te dire au revoir tu es parti trop tôt jamais je ne t’oublierai allah y rahmou Pape Diouf. Peu de personnes dans le monde du football m’ont touché ou ont eu un impact comme tu as pu l’avoir dans ma vie ou dans ma carrière tu as toujours été un mentor tu as été mon premier agent”, a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.