Plein écran
Francesco Totti © EPA

L'énorme coup de gueule de Totti avant de claquer la porte de la Roma

Lors d’une conférence de presse de 85 minutes, Francesco Totti a annoncé quitter son poste au sein de la direction de Roma. 

"Aujourd'hui, j'ai annoncé dans un mail au président (James Pallotta) que je démissionnais du staff de la Roma", a déclaré Totti lors d'une conférence de presse au siège du Comité Olympique Italien (CONI) à Rome. "J'espérais que ce jour n'arriverait jamais.”

L'homme de 42 ans avait effectué ses débuts avec les Giallorossi à l'âge de 16 ans en 1993. Il les a aidés à remporter le titre de Serie A en 2001 et a mis fin à sa carrière de joueur en mai 2017. Il a ensuite rejoint l'encadrement du club. 

“Si on m’a poignardé dans le dos? Oui”

Totti a dit que sa décision découlait d’une mauvaise relation avec Franco Baldini, qui, en 2016, est retourné à Rome pour un troisième mandat au sein du management team, et avec le président Pallotta, un entrepreneur américain qui est arrivé en 2012.

“Prendre cette décision a été très difficile”, a-t-il dit. “Mais ce n'était pas ma faute parce que je n'ai jamais eu la chance de m'exprimer et d'être impliqué dans un projet sportif. Je n’ai servi à rien, j’ai dû participer à dix réunions en deux ans (...) J’ai eu beaucoup de promesses, elles n’ont pas été tenues (..) Si on m’a poignardé dans le dos ? Oui. Mais je ne vais dire aucun nom”, a lâché l’Italien.

Il n’exclut pas de revenir...

Avant de poursuivre: “Depuis que les Américains sont arrivés à la tête du club, ils ont cherché par tous les moyens d’enlever les Romains de ce club. C’est l’objectif fixe de certaines personnes. Ils ont réussi”, a lâché l’ancien capitaine romain.

Monchi, l’ancien directeur sportif romain, n’a également pas été épargné. “Monchi? Je revenais de vacances et ils m’ont demandé mon avis sur un joueur. J’ai répondu que ce n’était pas l’idéal, qu’il avait eu 3000 blessures, qu’il ne s’adaptait pas au 4–3-3... Mais il m’ont dit que j’allais toujours contre leur avis”, confie Totti. Le joueur en question semble être Javier Pastore, auteur d’une saison en demi-teinte.

Il affirme néanmoins que ce départ n’est pas définitif, à condition que la Roma change de dirigeants. “Je vais maintenant prendre d'autres voies et quand un autre propriétaire sera prêt à compter sur moi, je serai prêt”, affirme-t-il. Une magnifique histoire de plus de 30 ans qui se conclut par un triste épilogue...