Plein écran
© EPA

L’exclusion de City de la C1 pourrait coûter 3 millions d’euros à De Bruyne

Si Manchester City devait effectivement être exclu de la Ligue des champions pour deux saisons, l’avenir sportif de nombreuses stars, comme Kevin De Bruyne, s’écrirait en pointillés. Financièrement, cette décision pourrait également avoir un impact énorme pour notre Diable Rouge. Selon Het Laatste Nieuws, il pourrait passer à côté de 3 millions d’euros de primes. Manchester City examine comment il peut compenser ce manque à gagner.

L’UEFA a pris tout le monde de court vendredi soir avec l’annonce de sa décision. En plus de cela, une amende de 30 millions d’euros a été infligée pour des infractions graves à l’encontre du fair-play financier et pour refus de coopérer à l’enquête. The Independent évoque une “bombe atomique lâchée sur City”. Le TAS va maintenant examiner l’affaire en détail. Pour les Citizens, il y a trois possibilités. Soit le tribunal des sports maintient la sanction de deux ans, soit il la réduit de moitié, soit City est totalement acquitté. Souhaitant gagner du temps, le club espère que le TAS ne prendra pas sa décision avant la saison prochaine.

Quoi qu’il en soit, la décision de l’UEFA fait beaucoup de mal à City. Surtout que le club traverse une saison difficile et que l’ère Guardiola semble toucher à sa fin. S’interrogeant déjà sur son avenir avant la suspension, l’entraîneur espagnol est plus que jamais sur le départ en vue de la saison prochaine. D’autres stars pourraient relier leur destin à lui. Le “Sun” a d’ailleurs ouvert sa page sport ce samedi avec “Exode à l’Etihad”, évoquant “la fin d’une dynastie”.

Clause dans son contrat

Quid de Kevin De Bruyne? Le joueur ne s’est pas encore exprimé sur sa situation mais il se posera forcément des questions. Outre l’aspect sportif, cette non-participation à la C1 signifierait un manque à gagner pour le stratège de City, qui se verrait privé de primes importantes. Une clause dans son contrat stipule qu’il perçoit une prime de 1,5 million brut en cas de qualification pour la Ligue des champions, en plus de son salaire annuel de 12 millions d’euros. Une somme qui grimpe jusqu’à 1,8 millions lors de ses deux dernières années de contrat (2022 et 2023). Une victoire en Ligue des champions lui offrirait encore 1,2 million supplémentaire.

Au sein de la direction mancunienne, on étudierait un moyen pour compenser cette perte, afin de ne pas inquiéter les joueurs et le staff. Officiellement, ni les joueurs ni les agents sont au courant.

Plein écran
© REUTERS