Plein écran
© Photo News

"L'imitation est la plus belle des flatteries”: la réponse de M’Gladbach à la célébration de Lukaku

Maillot apposé sur un poteau de corner soulevé, Romelu Lukaku a célébré avec style son but dans le derby milanais, le quatrième de son équipe. Une création personnelle? Pas vraiment. Mönchengladbach a ressorti les archives. 

Dimanche soir,  Romelu Lukaku a été récompensé de son admirable prestation par un but dans le temps additionnel lors du derby milanais. Une réalisation à la saveur particulière, qu’il a célébrée à sa manière. Enfin presque. 

Si vous avez ressenti un sentiment de déjà-vu à l’heure de contempler la joie du Diable Rouge, c’est normal. Un joueur de Mönchengladbach avait déjà fêté un but de la même façon. Le club allemand ne s’est pas privé de partager le cliché, histoire de chambrer un peu “Big Rom”. En légende, “l'imitation est la plus belle des flatteries.” 

Pour rappel, mené 0-2, l’Inter l’a finalement emporté 4-2 et rejoint la Juventus en tête du championnat d’Italie. 

Plein écran
© Photo News
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.