Plein écran
Gustav Svensson célèbre la qualification de son équipe à l’Euro 2020. © AFP

La Suède se qualifie pour l’Euro, le maximum de points pour l’Italie

Après la Finlande qui a décroché la première qualification de son histoire plus tôt dans la journée, la Suède a aussi obtenu son ticket pour l'Euro 2020 de football vendredi à l'occasion de l'avant-dernière journée des qualifications. En s'imposant 0-2 en Roumanie, les Scandinaves terminent deuxièmes du groupe F derrière l'Espagne, facile vainqueur de Malte (7-0). Dans le groupe J, l'Italie a aligné une neuvième victoire en Bosnie-Herzégovine (0-3). Le Danemark a pris la première place du groupe D en dominant Gibraltar (4-0).

Dans le groupe J, les deux qualifiés sont connus depuis vendredi après-midi à la suite de la victoire de la Finlande contre le Liechtenstein (3-0) et la défaite de l'Arménie à domicile contre la Grèce (0-1). Jasse Tuominen (21e) et Teemu Pukki (64e pen, 75e) ont inscrit les buts finlandais et Dimitrios Limnios (34e, 0-1) a assuré la victoire des Grecs à Erevan. Grâce à Francesco Acerbi (21e, 0-1), Lorenzo Insigne (37e, 0-2) et Andrea Belotti (53e, 0-3), l'Italie s'est imposée en Bosnie et totalise le maximum de points (27). La Finlande (18 points) est deuxième devant la Grèce (11), l'Arménie (10), la Bosnie (10) et le Liechtenstein (2).

Le match des extrêmes du groupe F s'est terminé par la victoire de l'Espagne sur Malte (7-0). Alvaro Morata (23e), Santi Cazorla (41e), Pau Torres (62e), Pablo Sarabia (63e), Dani Olmo (69e), Gerard Moreno (71e) et Jesus Navas (85e) ont conforté la première place de la Roja (23 points). 

Le duel très attendu a mis aux prises à l'Arena Nazionala de Bucarest la Roumanie et la Suède, séparées par un seul point au coup d'envoi. Déjà vainqueurs à l'aller en mars à Stockholm (2-1), les Scandinaves ont assuré leur qualification (0-2). Marcus Berg (18e) et Robin Quaison (34e) avaient fait le principal avant la mi-temps. Le Gantois Mikael Lustig a joué tout le match avec les Suédois, assurés de leur deuxième place (18 points). La Roumanie et la Norvège comptent 14 points, les Féroé et Malte 3. 

La Norvège s'impose

Plus tôt dans la journée, la Norvège s'est facilement imposée face aux Féroé (4-0). Tore Reginiussen (4e), Iver Fossum (8e) et l'ex-Gantois Alexander Sorloth (62e, 65e) ont alimenté le marquoir. Chez les Norvégiens, le Genkois Sander Berge a été remplacé à la 84e.

Dans le groupe D, le Danemark a logiquement dominé Gibraltar, qui n'a pas pris de point en sept rencontres (6-0). Robert Skov (11e, 65e), Christian Gytkjaer (47e), Martin Braithwaite (51e) et Cristian Eriksen (85e, 90e+4) ont été les artificiers de service. Les Danois (15 points) sont premiers devant la Suisse (14), qui s'est imposée de justesse (1-0) face à la Géorgie grâce à un but de Cédric Itten (77e). Au repos ce vendredi, l'Irlande reçoit le Danemark lundi et reste en lice pour la qualification car elle compte 12 points et a partagé l'enjeu à l'aller à Copenhague (1-1). La Suisse se déplacera à Gibraltar. 

Les douze (des vingt-quatre équipes) déjà qualifiées sont la Belgique, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, l’Ukraine,  la Russie, la Turquie, la France, l’Angleterre, la Tchéquie, la Finlande et la Suède.