Plein écran
Florentino Perez © REUTERS

La super-ligue européenne relancée par Florentino Pérez? “Un concept fou”

Immense séisme à venir dans le football européen? Selon les informations du New York Times, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, serait en train de préparer la création d’une super-ligue européenne. Le projet serait mené en collaboration avec la FIFA… et dans le dos de l’UEFA.

Simple rumeur ou projet avéré? La possible création d’une super-ligue européenne avait fuité en novembre 2018, lors des révélations des Football Leaks: les seize clubs les plus riches du continent auraient élaboré un plan de construction d’un championnat totalement indépendant et séparé du reste des compétitions nationales.

40 clubs, un “changement de pouvoir révolutionnaire”

Une fois l’information sortie, de nombreux clubs avaient affirmé leur opposition à un tel projet, préférant rester dans leurs ligues nationales respectives. Le New York Times nous apprend ce vendredi que la super-ligue européenne est plus que jamais dans les tuyaux.

Florentino Pérez y croit sérieusement. Le président du Real Madrid s’est récemment entretenu avec quelques dirigeants des meilleurs clubs européens. Il a également rencontré le président de la FIFA, Gianni Infantino, qui serait également favorable à cette réforme. “Ce que Pérez propose, ce n’est rien de moins qu’un changement de pouvoir révolutionnaire”, affirme le célèbre média américain. “Avec le soutien du Real Madrid, cette compétition est plus proche que jamais”, est-il écrit.

Son projet serait le suivant: un championnat de deux divisions, regroupant chacune 20 équipes des 5 grandes ligues européennes (la Premier League, la Liga, la Serie A, la Bundesliga et la Ligue 1) ainsi que quelques clubs d’autres championnats, comme l’Ajax Amsterdam ou le FC Porto. On ignore quelle place serait accordée à la Belgique. La ligue continentale, fermée entre les 40 clubs, assurerait des affiches spectaculaires tous les week-ends. En discutant avec certains clubs, Florentino Pérez a promis de doubler leurs revenus, grâce à une hausse considérable des droits TV et des différentes recettes.

L’UEFA est contre: “Plan égoïste et égocentrique”

Mais la création d’une telle compétition n’est évidemment pas encore acquise. De nombreux acteurs sont défavorables. Les ligues nationales, forcément, comptent bien faire entendre leur voix puisqu’une super-ligue européenne anéantirait tous les intérêts d’un championnat domestique. L’UEFA aussi serait catégorique. La Ligue des Champions devrait passer à la trappe avec cette compétition.

“J’ai lu ce plan dément. S’il faut y croire, cela vient d’un seul président de club (pas le propriétaire) et d’un administrateur du football isolé. Ce serait dur de penser à plan plus égoïste et égocentrique. Cela ruinerait clairement le football dans le monde, pour les joueurs et pour les supporters. Tout ça pour le bénéfice d’un minuscule nombre de personnes. Heureusement, il y a toujours trop de bon sens dans le football pour que ce genre de concept fou réussisse. En fait, c’est tellement improbable que je ne peux pas croire que quelqu’un l’ait imaginé”, a d’ailleurs réagi le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin.

Si les choses étaient amenées à voir le jour, elles devraient commencer à partir de 2024, lors de la réforme des coupes d’Europe.