Plein écran
© AP

La Turquie retombe les pieds sur terre, l’Allemagne cartonne

Grâce à sa victoire sur Chypre (1-0), la Russie se positionne comme le rival le plus sérieux de la Belgique invaincue en quatre matches de qualifications pour l'Euro de football. Un but de Ionov lui permet d'occuper la deuxième place du groupe I avec 9 points. L'Allemagne s'est promenée contre l'Estonie (8-0). Transparente en Turquie, la France a assuré à Andorre (0-4) alors que les Turcs se sont fait surprendre en Islande (2-1). L'Italie a continué son opération renaissance face à la Bosnie (2-1). En s'imposant plus tôt dans la journée face à Saint-Marin (4-0), le Kazakhstan (6 points) revient à la hauteur de l'Ecosse. Chypre (3 points) précède le pauvre Saint-Marin, qui a déjà encaissé vingt buts sans en mettre un seul.

Dans le groupe C, l'Allemagne a cartonné contre l'Estonie (8-0). A la mi-temps, Reus (10e, 37e), Gnabry (17e), Goretzka (20e) et Gundogan (25e, pen) avaient déjà assuré le spectacle à Mayence. Gnabry (62e) encore, Werner (79e) et Sane (88e) ont encore fait chauffer le marquoir. Malgré ce plantureux succès et le fait qu'elle soit invaincue, la Mannschaft (9 points) reste deuxième parce que l'Irlande du Nord a déjà joué quatre matchs et les a gagnés. Face à la Belarus (0-1), elle a dû patienter pour voir McNair inscrire l'unique but du duel (82e, 0-1). La confrontation entre les deux leaders est prévue le 9 septembre prochain. Les Pays-Bas (3 points) sont troisièmes mais ils n'ont disputé que deux rencontres. La Bélarus et l'Estonie attendent leur premier point.

La Hongrie (9 points) conserve la tête du groupe E après son succès sur le Pays de Galles (1-0). Mais les Magyars ont joué un match de plus que la Slovaquie (6 points), qui n'a pas laissé de chance à l'Azerbaïdjan (1-5). Dans ce groupe à cinq, la Croatie (3e, 6 points) était exempte mais elle devance quand même le Pays de Galles (3) et l'Azerbaïdjan (0).

La Turquie, qui avait surclassé la France, n'a pas réussi le bis face à l'Islande lancée par un doublé de Sigurdsson (21e, 32e). Tokoz (40e, 2-1) a vite réduit le retard des visités mais cela n'a pas suffi. Inexistant contre la Turquie, Mbappé s'est rattrapé contre Andorre. Face à un adversaire plus modeste, le Français a joué juste techniquement et s'est offert un but (11e, 0-1) et un assist. Thauvin, également auteur d'un but (45e+1, 0-3) et d'une passe décisive, a été son pendant côté droit. Ben Yedder (30e, 0-2) et Zouma (60e, 4-0) ont participé à la fête. Du coup, la France (9 points) passe en tête avec le même nombre de points mais à la différence de buts bien que la Turquie ait gagné le match aller et qu'en cas d'égalité, les confrontations directes prévalent.

A Turin, l'Italie a accroché un quatrième succès 2-1 face à la Bosnie, qui a ouvert la marque par le Romain Dzeko (33e, 0-1). Côté italien, Lorenzo Insigne a été l'homme du match: l'équipier de Dries Mertens a égalisé (49e, 1-1) avant de donner le ballon de la victoire à Verratti (86e, 2-1). La Finlande, qui s'est imposée au Liechtenstein (0-2) est 2e avec 9 points. En infligeant une nouvelle défaite à domicile à la Grèce (2-3), l'Arménie (6 points) se hisse en troisième position devant son adversaire du soir et la Bosnie, qui comptent tous deux 4 unités. Le Liechtenstein est bien entendu dernier.

Plein écran
© AP