6
FIN
2
  • Erling Braut Håland 2' 34' 45'
  • Hwang Hee-Chan 36'
  • Dominik Szoboszlai 45'+2'
  • Andreas Ulmer 66'
  • Jhon Lucumi 40'
  • Mbwana Samatta 52'

Le cauchemar autrichien du Racing Genk

Une symphonie autrichienne, un désastre libmourgeois! Sans doute paralysés par l’enjeu et le stress, les joueurs du Racing Genk ont pris une sacrée claque sur la pelouse du Red Bull Salzbourg. Les Limbourgeois n’avaient plus goûté au parfum de la Ligue des Champions depuis huit ans, ils ont été servis. Et si les Limbourgeois sont passés à côté de leur sujet, un homme a, en revanche, survolé les débats, ce soir, dans le Tyrol: le Norvégien Erling Braut Haland, un jeune attaquant de 19 ans, qui va encore faire parler de lui dans les prochaines semaines et dans les prochaines années. 

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile

Les Limbourgeois vont en faire des cauchemars pendant quelques nuits encore. Rapidement mis sous pression par la limpidité du jeu autrichien, les hommes de Felice Mazzu ont perdu pied avant le repos. A la succession de mauvaises passes et d’erreurs défensives limbourgeoises, les Autrichiens ont répondu par des combinaisons bien senties. Rendant le match palpitant par moment... pendant 45 minutes. 

En seconde période et, vu le score à la pause, le rythme est logiquement retombé, mais Salzbourg a tout de même soigné ses statistiques offensives. Il y avait plusieurs classes de différence entre les deux équipes ce soir: on a assisté à un joli récital du Red Bull Salzbourg, mais pas à un match du niveau de la Ligue des Champions.  Genk a les qualités pour faire beaucoup mieux, mais il faudra d’abord jouer libéré, sans quoi, ce sont d’autres corrections qui attendent les Limbourgeois contre le Napoli et Liverpool.

Plein écran
© Photo News

L’homme du match 

19 ans à peine et pas encore le moindre match de Ligue des Champions au compteur? Il en fallait beaucoup plus pour impressionner Erling Braut Haland qui a su exploiter les largesses défensives limbourgeoises pour faire parler son sens du but. Un triplé, son quatrième en huit rencontres cette saison: le Norvégien a déjà largement justifié les cinq millions d’euros dépensés par Salzbourg en janvier pour s’attacher ses services. 

Le moment marquant 

Le carton rouge annulé pour Samatta 

Et dire que la soirée de Genk aurait pu être encore plus douloureuse. Sur un tacle un peu trop appuyé, le meilleur buteur limbourgeois a vu rouge. Sans hésiter, Felix Zwayer a sorti le bristol rouge en direction de Samatta. Mais, rappelé à l’ordre par le VAR, il est allé revoir les images, avant de revenir sur sa décision. Ally Mbwana Samatta évite, logiquement, la suspension. 

Plein écran
Le rouge s’est transformé en jaune pour Ally Mbwana Samatta. © BELGA

La décla 

Citation

C’est un moment très difficile dans ma carrière d’entraîneur, mais ça fait aussi partie de mon apprentis­sa­ge.

Felice Mazzu

Le Tweet

La stat 

19

Le Red Bull Salzbourg attendait son retour en Ligue des Champions avec impatience, mais les Autrichiens sont pourtant habitués des belles performances sur la scène européenne. Demi-finaliste de l’Europa League l’an dernier, Salzbourg enchaîne son 19e match consécutif sans défaite à domicile en Coupe d’Europe. La preuve qu’il faudra se méfier de ces Autrichiens, diablement efficaces devant le but. 

Plein écran
Neuf matchs, 17 buts: les stats folles d’Erling Braut Haland cette saison. © AP