Plein écran
Ivo Vieira. © EPA

Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

Ivo Vieira, entraîneur du Vitoria SC, s'est montré davantage insatisfait que frustré après la défaite de son club contre le Standard (2-0) jeudi soir lors de la première journée du groupe F de l'Europa League. "Je ne pas satisfait du résultat. Nous n'avons pas été efficaces devant le but et c'est ce qui nous a coûté la défaite", a expliqué le coach portugais en conférence de presse.

Le club de Guimaraes a pourtant réalisé une partie aboutie en tirant neuf fois au but, dont six cadrés, soit trois fois plus que les Liégeois. "L'équipe a eu un comportement excellent. Nous avons disputé un bon match et, à un certain moment, nous avons même bien contrôlé les actions. Nous devons encore grandir et mieux nous préparer afin de signer des résultats dans cette compétition", a analysé l'entraîneur des 'Conquistadores'.

"Nous avons essayé de gagner car c'était notre volonté première. Alors oui nous avons eu la possession (56%, ndlr) et davantage de tirs mais nous sommes restés muets devant le but. Notre adversaire avait davantage d'expérience. Je suis fier de mes joueurs et j'endosse la responsabilité de cette défaite", a ponctué Ivo Vieira.
Le Vitoria Sport Clube accueillera le 3 octobre, lors de la 2e journée, l'Eintracht Francfort, battu 0-3 par Arsenal jeudi soir.

  1. Le Barça recrute le Danois Braithwaite comme joker médical
    Play

    Le Barça recrute le Danois Braithwai­te comme joker médical

    Ce sera Braithwaite: le FC Barcelone a recruté l'avant-centre international danois de Leganés Martin Braithwaite (28 ans) comme joker médical d'Ousmane Dembélé (blessé à la cuisse droite), jusqu'en 2024, a annoncé le club catalan jeudi dans un communiqué. “Le joueur signera un contrat avec le club pour ce qu’il reste de la saison et quatre années en plus, jusqu’au 30 juin 2024, avec une clause libératoire de 300 millions d’euros”, a indiqué le club blaugrana dans son communiqué, jeudi.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...