Samir Nasri et Cesc Fabregas à Arsenal
Plein écran
Samir Nasri et Cesc Fabregas à Arsenal © EPA

Le coup de gueule de Fabregas: “Seuls Nasri et Van Persie étaient au niveau à Arsenal”

Cesc Fabregas a décidé de quitter Arsenal en 2011 après huit années de bons et loyaux services. L’Espagnol a expliqué son choix de rejoindre Barcelone en poussant un petit coup de gueule contre ses anciens coéquipiers. Seuls Samir Nasri, aujourd’hui à Anderlecht, et Robin van Persie échappent aux critiques.

Même s’il n’a décroché que deux titres, Fabregas a marqué Arsenal de son empreinte lors de son passage entre 2003 et 2011. Le milieu de terrain, aujourd’hui joueur de l’AS Monaco, a expliqué à Arseblog, dans des propos relayés par Skysports, les raisons de son départ, évoquant une pression trop importante autour de son brassard de capitaine et un comportement énervant de ses coéquipiers.

“J’étais le capitaine, j’ai toujours ressenti tellement de pression sur moi. Je devais mener cette équipe pour gagner quelque chose. J’ai tout donné. Parfois, je rentrais chez moi après une défaite et je pleurais. Je souffrais, je passais des nuits blanches à souffrir. Et puis vous perdez un match, vous êtes dans le bus, détruit, et vous entendez des joueurs rire, pensant à l’endroit où ils sortiront plus tard”, regrette-t-il.

“J’étais complètement vidé”

“Cela durait depuis quelques années. Nous jouions un beau football et j’aimais cet aspect des choses, mais je me mettais la pression pour diriger, pour tout faire et à un moment donné, je me sentais un peu seul. Surtout au cours des deux ou trois dernières années, j’ai senti que Robin van Persie et Samir Nasri étaient les seuls joueurs, ce n’est pas arrogant à dire, c’est ce que je ressentais à l’époque, qui étaient à mon niveau mentalement et techniquement’, poursuit l’Espagnol.

“Beaucoup de choses passaient par ma tête. J’étais complètement vidé. J’étais épuisé mentalement, physiquement, pensant aux renforts que le club aurait pu faire mais qui ne sont pas arrivés. L’attitude de certains joueurs et d’autres choses m’ont fait penser qu’il fallait que je parte. Si tout ceci ne s’était pas produit, je ne serais pas parti d’Arsenal”, conclut le joueur de 32 ans.

Depuis son départ d’Arsenal, Fabregas a remporté onze titres, six avec Barcelone et cinq avec Chelsea.

  1. La connexion prometteuse entre Hazard et Benzema à l’entraînement du Real
    Play

    La connexion prometteu­se entre Hazard et Benzema à l’entraînement du Real

    Eden Hazard s’amuse à nouveau sur les terrains de football. Le capitaine des Diables rouges, affuté, a montré à l’entraînement qu’il avait retrouvé ses sensations. Son entente avec Karim Benzema est au beau fixe, à en croire les images du Real Madrid où le Diable trouve le Français les yeux fermés. Thibaut Courtois travaille également afin d’être prêt pour la reprise de la Liga prévue la semaine du 8 juin.
  2. Soulagement pour Ibrahimovic: le tendon d'Achille n'est pas touché

    Soulage­ment pour Ibrahimo­vic: le tendon d'Achille n'est pas touché

    L’AC Milan a donné des nouvelles rassurantes au sujet de la blessure de Zlatan IbrahimoviC. Son attaquant suédois s’est blessé au mollet lundi à l’entraînement. Des craintes avaient été formulées sur une possible atteinte du tendon d’Achille ce qui aurait constitué une blessure grave pour le talentueux joueur de 38 ans. “Le tendon d’Achille est parfaitement intact”, peut-on lire sur le site de l’AC Milan.