Plein écran
Antoine Griezmann a été l’auteur d’un doublé contre Séville. © EPA

Le FC Barcelone, dans le sillage de Griezmann, empoche sa première victoire

Après une défaite inaugurale la semaine dernière à l'Athletic Bilbao (1-0), le FC Barcelone n'a pas manqué sa première de la saison au Camp Nou. Dimanche, les Catalans ont battu le Betis Séville sur le score de 5-2 dans cette rencontre de la 2e journée de Liga. En l'absence de Lionel Messi et Luis Suarez, Antoine Griezmann a inscrit un doublé et distillé un assist pour sa première devant ses nouveaux supporters.

Le match avait pourtant mal commencé pour les troupes d'Ernesto Valverde après l'ouverture du score signée Nabil Fekir. Le Français, arrivé de l'Olympique Lyonnais cet été, a converti la première occasion des siens d'une belle frappe croisée (0-1, 15e).

Après avoir longtemps butté sur la défense sévillane, le Barça a égalisé grâce à une reprise de volée de Griezmann peu avant la mi-temps (1-1, 41e). Transfuge de l'Atletico, 'Grizou' a donné l'avance aux siens d'une frappe enroulée du gauche depuis l'extérieur du rectangle (2-1, 50e). Carles Perez (3-1, 56e), formé au club, et Jordi Alba (4-1, 60e), ont plié la rencontre en l'espace de quatre minutes. Griezmann a parachevé son bon match par un assist pour Arturo Vidal sur le dernier but catalan (5-1, 77e). Loren, d'une magnifique frappe à distance, a donné au score son allure définitive (5-2, 79e).

Au classement, le FC Barcelone est désormais 9e avec 3 points alors que le Betis est dernier à la suite de deux défaites. 

  1. Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Ivo Vieira, entraîneur du Vitoria SC, s'est montré davantage insatisfait que frustré après la défaite de son club contre le Standard (2-0) jeudi soir lors de la première journée du groupe F de l'Europa League. "Je ne pas satisfait du résultat. Nous n'avons pas été efficaces devant le but et c'est ce qui nous a coûté la défaite", a expliqué le coach portugais en conférence de presse.
  1. Le selfie d’Areola avec Mbappé et Choupo-Moting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le selfie d’Areola avec Mbappé et Chou­po-Mo­ting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le Real Madrid a pris une valise contre le Paris Saint-Germain, ce mercredi, lors de la première journée de Ligue des champions (3-0). Alors qu'il n’était pas sur le terrain, Alphonse Areola, désormais gardien numéro 2 de la Casa Blanca, a fait parler de lui en apparaissant sur un selfie pris par son désormais ex-coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting, juste après la rencontre. Le sourire du gardien madrilène n’a pas semble-t-il pas ravi un certain nombre de supporters du Real.