Plein écran
© EPA
0
FIN
4
  • Karim Benzema 17' 29'
  • Sergio Ramos 20'
  • Federico Valverde 62'

Le Real et un “impressionnant” Hazard se promènent à Eibar

Le Real Madrid est allé gagner facilement aussi, sur le même score, à Eibar (0-4) lors de la 13e journée de Liga, avec Eden Hazard et Thibaut Courtois sur le terrain durant les 90 minutes. Le sort était déjà scellé à la pause avec deux buts de Karim Benzema (dont un sur penalty) et un autre penalty de Sergio Ramos. Valverde a rajouté un 4e but à l’heure de jeu (61e). Eden Hazard, crédité d’un très bon match, a cédé sa place à la 72e minute. Les Madrilènes conservent leur place de leader.

Quatre jours après leur large victoire 6-0 contre Galatasaray en Ligue des champions, les Madrilènes ont frôlé la perfection à Eibar, grâce à un but sur penalty de leur capitaine Sergio Ramos (20e), un doublé de l’irrésistible Benzema (17e, 29e s.p.), et un dernier but de Federico Valverde (62e).

“Footballistiquement, c’est le meilleur”, lâchait Zinédine Zidane au sujet de son attaquant vedette la veille en conférence de presse. Samedi, Karim Benzema, au sommet de sa carrière à 31 ans, lui a encore donné raison.

Avec ce doublé, qui permet au Real de grimper provisoirement à la première place de la Liga (avant le match de Barcelone contre le Celta Vigo, plus tard dans la soirée), l’avant-centre français a noyé Eibar, déjà inondé par les trombes d’eau qui se déversaient sur la pelouse de son stade d’Ipurua samedi soir.

Un deuxième doublé en quatre jours, après celui de mercredi contre Galatasaray (6-0) qui permet à Benzema de dépasser une légende de la “Maison blanche”, le Hongrois Ferenc Puskas, au nombre de buts marqués en championnat (157 contre 156).

Courtois, imbattable

Le Real était en exhibition chez des Basques impuissants. Parfaits en attaque et rarement inquiétés dans leur surface, les hommes de Zinédine Zidane ont réussi à garder leur but inviolé pour la quatrième fois de suite.

Avec 532 minutes sans prendre de but (le dernier encaissé le 19 octobre, à la 7e minute du match perdu 1-0 à Majorque), Thibaut Courtois tutoie déjà les plus grands gardiens du club. De quoi oublier les sifflets qu’il avait reçus contre Bruges (2-2) en Ligue des champions, le 1er octobre, où il avait été remplacé par Alphonse Areola après la pause. (Lire la suite sous la photo)

Plein écran
Thibaut Courtois a retrouvé toute sa confiance dans les cages du Real Madrid. © REUTERS

Les Madrilènes se sont assurés une rencontre tranquille en pliant le match en une demi-heure, menant 3-0 grâce aux penalties provoqués par Eden Hazard et Lucas Vazquez, accrochés dans la surface, et une réalisation de Benzema, à la conclusion d’un tir contré de Luka Modric (17e).

Le premier but au Real du jeune ‘Fede’ Valverde (21 ans), bien trouvé par ce même Modric à l’entrée de la surface, a conclu le récital madrilène.

Avec 15 buts en 4 matches depuis 10 jours (5-0 contre Leganés, 0-0 contre le Bétis Séville, 6-0 contre Galatasaray, et 4-0 à Eibar), le Real vit un rêve éveillé, avant le “choc” à venir (le 23 novembre, après la trêve internationale) contre son surprenant dauphin provisoire, la Real Sociedad, qui a concédé le match nul 1-1 vendredi face à la lanterne rouge, Leganés.

Un Eden Hazard “impressionnant”, selon Zidane

Eden Hazard a été crédité d’un très bon match et son entraîneur ne tarissait pas d’éloges à son sujet.

“Je suis satisfait, mais je l’ai déjà été quelques fois cette saison, comme contre Galatasaray (victoire 6-0 mercredi, ndlr). L’essentiel c’est de jouer les matches à fond, de tout donner. C’est ce que l’on a fait ce (samedi) soir, dans un stade où il est toujours difficile de jouer. (...) La première mi-temps, c’est possible que ce soient les 45 meilleures minutes (depuis son retour, ndlr). En Turquie aussi, ça avait été pas mal. Je suis satisfait du match dans son ensemble. (Sur Hazard) Sa première mi-temps a été impressionnante. On est content, il va devenir un joueur important du Real Madrid, c’est sûr”, a commenté Zinédine Zidane

Plein écran
© AFP
  1. Le Barça recrute le Danois Braithwaite comme joker médical
    Play

    Le Barça recrute le Danois Braithwai­te comme joker médical

    Ce sera Braithwaite: le FC Barcelone a recruté l'avant-centre international danois de Leganés Martin Braithwaite (28 ans) comme joker médical d'Ousmane Dembélé (blessé à la cuisse droite), jusqu'en 2024, a annoncé le club catalan jeudi dans un communiqué. “Le joueur signera un contrat avec le club pour ce qu’il reste de la saison et quatre années en plus, jusqu’au 30 juin 2024, avec une clause libératoire de 300 millions d’euros”, a indiqué le club blaugrana dans son communiqué, jeudi.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...
  3. Dendoncker prend une large option avec les Wolves, court succès pour Casteels et Wolfsburg

    Dendoncker prend une large option avec les Wolves, court succès pour Casteels et Wolfsburg

    Wolverhampton, avec Leander Dendoncker à partir de la 61e minute, a pris une large option sur la qualification en l'emportant facilement à domicile face à l'Espanyol de Barcelone (4-0) en manche aller des seizièmes de finale de l'Europa League de football. Le Portugais Diogo Jota a inscrit un triplé (15e, 67e, 81e) tandis que son compatriote Ruben Neves (52e) a également apporté sa pierre à l'édifice.