Plein écran
© AFP

Le toit du stade d'AZ Alkmaar ne peut pas être réparé avant la fin de l'enquête

La commission d'enquête du Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV) a entamé lundi l'examen des causes de l'effondrement d'une partie du toit du stade AFAS de l'AZ Alkmaar, survenu lors de la tempête du 10 août aux Pays-Bas. Il doit être décidé si des investigations supplémentaires sont nécessaires. Aucune évacuation des débris ne sera autorisée, tant que l'OVV n'en aura pas fini avec son étude, dans deux semaines environ, a-t-il prévenu. Il s'agit pour l'heure de collecter des informations, et d'interroger les différentes parties impliquées.

Le toit surmontant la tribune Molenaar s'était effondré samedi. Mais comme heureusement elle était vide, et qu'il n'y avait pas d'entraînement en cours à ce moment, personne n'a été blessé. 

Le stade AFAS est "en quarantaine", et indisponible pour AZ, qui doit recevoir le club ukrainien de Mariupol jeudi soir lors du 3e tour préliminaire retour de l'Europa League (0-0 à l'aller), puis le FC Groningue, dimanche pour le compte de la 3e journée du Championnat des Pays-Bas (eredivisie). Il s'agit donc d'ici là de trouver un stade où ces rencontres pourront se dérouler. Sans doute dans les installations de l'ADO La Haye...