Plein écran
Captures d'écran. © Twitter

Les joueurs de Manchester City faisaient déjà la fête avant leur match à Burnley

Il n’y a pas qu’à l’Antwerp qu’il y a eu une panne de courant ce mardi soir. Dans le vestiaire de Manchester City aussi, les lumières se sont éteintes, avant la rencontre face à Burnley. Les joueurs ont donc fait une petite fête entonnant “Wonderwall” des frères Gallagher, fidèles fans des Citizens.

À quelques minutes du match entre Burnley et Manchester City, les lumières se sont soudainement éteintes dans les vestiaires. Une panne de courant dans certaines parties du stade Turf Moor de Burnley a donc laissé les joueurs dans le noir. De Bruyne et ses coéquipiers ont eu l’idée de rendre ce moment joyeux en chantant le classique d’Oasis, “Wonderwall”, avec les flashs de leurs smartphones pour s’éclairer. Les frères Gallagher, chanteurs du groupe anglais, sont de fidèles fans des Citizens.

Après quelques minutes dans l’obscurité, le courant est revenu dans les vestiaires, afin que les joueurs puissent se préparer pour le match. Cette bonne ambiance d’avant-match a clairement porté ses fruits, puisque Manchester City a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant largement (1-4). 

Au classement, les Citizens rejoignent provisoirement Leicester City à la deuxième place avec 32 points, soit 8 de moins que Liverpool.

La bourde de Guardiola

Un drôle de moment s’est également déroulé après le match. Lors de la conférence de presse, Pep Guardiola, a oublié fait un lapsus qu’il a rapidement corrigé. Le coach espagnol a parlé du Bayern Munich, son ancien club entre 2013 et 2016, au lieu de Manchester City Pep s’est alors cogné la tête, ne comprenant pas pourquoi il avait dit ça: “Je ne sais pas à quoi je pensais”. 

Plein écran
De Bruyne et ses coéquipiers ont chanté “Wonderwall” des frères Gallagher, fidèles fans des Citizens. © The Mirror