Plein écran
Neymar © AFP

Les nouvelles vérités de Leonardo sur le feuilleton Neymar

Leonardo, le nouveau directeur sportif du Paris Saint-Germain, a fait état de "discussions" sur le futur de Neymar tout en indiquant qu'il n'y avait "rien d'avancé", dans une interview donnée jeudi à RMC Sport deux jours après avoir reçu des émissaires du FC Barcelone.

Le dirigeant brésilien a par ailleurs nié que Neymar soit écarté du groupe. Si son compatriote s'entraîne à part, c'est parce qu'"il suit son programme de rééducation personalisé", relatif à la blessure au pied droit qui l'a privé de Copa America, a précisé ‘Leo’.

"C'est un joueur du Paris Saint-Germain, il a encore trois ans de contrat à Paris, il ne faut pas l'oublier. On doit tout analyser, on doit tout régler avant qu'il ne puisse rejouer", a-t-il poursuivi, mettant fin aux spéculations sur l'état de santé de l'attaquant de la Seleçao.

"Les choses sont simples, Neymar a été contrôlé par les plus grands médecins et chirurgiens au monde au début de saison et son trait de fracture est complétement consolidé. La blessure (au pied) de Neymar est complètement réglée", a fait valoir Leonardo, en réaction à un article du quotidien français Le Parisien laissant entendre que Neymar aurait pu être mal soigné au printemps 2018.

“Un bon garçon”

Leonardo s'est donc montré moins assuré sur le départ de la star de 27 ans que samedi dernier. Lors d'une conférence de presse, il avait alors annoncé la non-convocation de Neymar arguant de discussions "plus avancées qu'avant" concernant un éventuel transfert.

Depuis, le FC Barcelone n'a pas relâché la pression en dépêchant mardi à Paris son directeur sportif, l'ancien joueur français Eric Abidal, et l'un des membres de son comité exécutif, tandis que les médias espagnols ont évoqué un regain d'intérêt et de lobbying du Real Madrid.

Le départ de Neymar est apparu encore moins évitable après la soirée de dimanche, où pour son premier match de la saison en L1, le PSG a battu Nîmes (3-0) dans une ambiance franchement hostile au Brésilien copieusement insulté par plusieurs banderoles.

"Neymar a commis des erreurs. Vous savez, moi, je ne le connaissais pas avant. Au fil des jours, j'apprends à le connaître", a avoué Leonardo. "Et je pense sincèrement que c'est un bon garçon, avec un très bon fond. Et sur le terrain, c'est un joueur extraordinaire".

  1. Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Ivo Vieira, entraîneur du Vitoria SC, s'est montré davantage insatisfait que frustré après la défaite de son club contre le Standard (2-0) jeudi soir lors de la première journée du groupe F de l'Europa League. "Je ne pas satisfait du résultat. Nous n'avons pas été efficaces devant le but et c'est ce qui nous a coûté la défaite", a expliqué le coach portugais en conférence de presse.
  1. Le selfie d’Areola avec Mbappé et Choupo-Moting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le selfie d’Areola avec Mbappé et Chou­po-Mo­ting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le Real Madrid a pris une valise contre le Paris Saint-Germain, ce mercredi, lors de la première journée de Ligue des champions (3-0). Alors qu'il n’était pas sur le terrain, Alphonse Areola, désormais gardien numéro 2 de la Casa Blanca, a fait parler de lui en apparaissant sur un selfie pris par son désormais ex-coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting, juste après la rencontre. Le sourire du gardien madrilène n’a pas semble-t-il pas ravi un certain nombre de supporters du Real.