Plein écran
© AP

Les premières minutes de jeu d’Eden Hazard au Real

Après avoir débuté la rencontre sur le banc, Eden Hazard a fait son entrée sur le terrain face à Levante samedi à la 60e minute de jeu. Cette rencontre de la 4e journée de Liga est le premier match officiel avec le Real pour le Diable Rouge, remis d'une blessure à la cuisse. 

Bernabeu, samedi 14 septembre, 14h19. Un moment historique dans la carrière d’Eden Hazard, qui remplace le Brésilien Casemiro dont il serre la main, pour effectuer ses grands débuts en Liga espagnole sous le maillot blanc mythique du Real Madrid, qui mène 3-1 contre Levante. 

A défaut de notablement influencer le cours de ce match finalement gagné 3-2, le Brainois a toutefois eu l’occasion de savourer pendant une demi-heure son nouveau statut de Galactique. Et il ne lui a en outre pas fallu cinq minutes pour affoler la défense adverse, et contraindre son gardien à se détendre...

Blessé lors du dernier entraînement avant le match d’ouverture de la Liga Celta Vigo - Real Madrid (1-3), Eden Hazard, qui a remplacé le Brésilien Casemiro à l’heure de jeu, aura dû attendre la 4e journée pour enfin effectuer ses grands débuts en Liga espagnole sous le maillot blanc mythique, samedi à 14h14 contre Levante (3-2). Il ne lui a alors pas fallu cinq minutes pour affoler la défense adverse, et contraindre le gardien visiteur Aitor Fernandez à se détendre...

“Quand il a le ballon, c’est un vrai tueur”

“Vous avec vu ça ?”, interrogeait son entraîneur Zinédine Zidane après la rencontre. “Eden n’est pas prêt, il ne s’est entraîné que quatre fois avec l’équipe, mais on a déjà vu que quand il a le ballon, c’est un vrai tueur. Il est agressif, va toujours en vertical (dans la profondeur, NDLR). Il va nous faire du bien. Je vous promets que lorsque tout le monde sera bien physiquement et bien dans le rythme, on va faire mal.”

Plein écran
© AP

Thibaut Courtois, dont la doublure était pour la première fois le Français Alphonse Aréola (ex-PSG), échangé avec Keylor Navas, a joué tout le match. L’ex-défenseur costaricien du Club Bruges Oscar Duarte a lui été remplacé à la 68e minute dans les rangs visiteurs.

Aitor Fernandez, le gardien de Levante, auteur de huit arrêts, a eu bien davantage l’occasion de s’illustrer, notamment sur des tirs de Karim Benzema (21e) et Lucas (22e), que le Diable Rouge (un seul arrêt), qui a pourtant sauvé son équipe dans les arrêts de jeu.

Il ne pouvait en effet rien sur les deux buts du Français, le 151e et le 152e en Liga, inscrits de la tête à la 25e, et du pied gauche à la 31e. Il a également dû s’incliner dans un face à face avec Casemiro à la 40e.

Borja Mayoral, prêté par le Real, a réduit l’écart, 3-1, à la 49e. Gonzalo Melero, formé au Real, qui avait remplacé Duarte, a également trompé Courtois de près de la tête, 3-2, à la 75e.

Un heading de Mayoral, qui pensait bien égaliser in extremis, a été écarté par le Belge à la 90e+1.

Vainqueur 3-2, le Real dépasse ainsi Levante au classement, où il occupe au moins provisoirement la 2e place, à un point (9-8) de l’Atlético, qui se déplace à la Real Sociedad (18h30).

Mercredi le Real de Courtois et Hazard retrouvera Thomas Meunier sur la pelouse du Paris Saint-Germain, pendant que le Club Bruges et Galatasaray se mesureront au Jan Breydel dans le même Groupe A de la Ligue des Champions.