Un but et un assist pour Thorgan Hazard, samedi, contre Schalke 04.
Plein écran
Un but et un assist pour Thorgan Hazard, samedi, contre Schalke 04. © EPA

Lewandowski, Thorgan Hazard et première polémique: ce qu’il faut retenir de la reprise en Bundesliga

S’il reste encore une rencontre à jouer, lundi soir entre le Werder Brême et le Bayer Leverkusen, on peut déjà tirer les premières conclusions du week-end de reprise en Bundesliga. L’efficacité inchangée de Robert Lewandowski et d’Erling Haaland, le retour gagnant de Thorgan Hazard ou encore le Tweet chambreur d’Axel Witsel et les excuses de Dedryck Boyata: voici ce qu’il ne fallait pas manquer sur les pelouses allemandes ce week-end. 

Le football à l’ère du coronavirus 

De nombreux fans de football avaient les yeux rivés sur l’Allemagne ce week-end. Sky Sports a d’ailleurs annoncé avoir battu son record d’audience pour la Bundesliga. Des stades vides qui sonnent creux, des célébrations à distance, des joueurs et des entraîneurs masqués sur les bancs: entre distanciation sociale et mesures de précautions, ce retour des stars du foot sur le devant de la scène aura été marqué par des images peu communes.  

Plein écran
© Photo News

Statu quo en tête 

C’est de plus en plus clair: le titre se jouera entre les deux grands d’Allemagne. Le carton du Borussia Dortmund contre Schalke 04 n’a pas intimidé les Bavarois qui ont répondu par une victoire au petit trot sur la pelouse de l’Union Berlin dimanche (0-2). Le Bayern conserve donc quatre unités d’avance sur son rival, à huit journées de la fin du championnat. Le grand perdant du week-end, dans le haut de tableau, est Leipzig, accroché par Fribourg et qui glisse en quatrième position, à sept points du leader.  

Sans forcer: le Bayern conserve quatre unités d'avance sur son dauphin.
Plein écran
Sans forcer: le Bayern conserve quatre unités d'avance sur son dauphin. © Hannibal Hanschke/Reuters-Pool/d

Robert Lewandowski-Erling Haaland: les machine à marquer 

Et si le Bayern Munich s’en est sorti sans dommage dans la capitale, c’est une nouvelle fois grâce à l’efficacité de son meilleur buteur. Sur penalty, en fin de première période, Robert Lewandowski a inscrit le 40e but de sa saison. C’est la cinquième fois consécutive qu’il inscrit au moins 40 buts sur une saison avec le Bayern. Mais Erling Haaland a lui aussi repris sa marche en avant ce week-end. Dixième but, en neuf matchs avec le Borussia Dortmund, pour le jeune attaquant norvégien.  

Le cap des 40 buts franchis pour la cinquième saison consécutive par Robert Lewandowski.
Plein écran
Le cap des 40 buts franchis pour la cinquième saison consécutive par Robert Lewandowski. © AFP

Thorgan Hazard, le Belge du week-end

Et dire qu’il aurait dû commencer la rencontre sur le banc. Thorgan Hazard a ‘profité’ de la blessure du jeune Américain Giovanni Reyna durant l’échauffement pour prendre place dans le onze de base. Avec succès: un but (son sixième de la saison) et un assist (le onzième!), Thorgan Hazard est sans aucun doute LE Diable Rouge du week-end de reprise en Allemagne.  

Plein écran
© Martin Meissner/AP-Pool/dpa

Le faux bisou polémique de Dedryck Boyata 

Autre Belge en vue, mais moins à son avantage, sur les pelouses allemandes, Dedryck Boyata, un peu trop proche de Marko Grujic dans la surface, a créé la première polémique. Le Diable Rouge a fait son mea culpa dans la foulée sur Instagram, tout en insistant: “Ce n’était pas un bisou, ni une célébration. Je m’excuse d’avoir mis les mains sur le visage de Marko. Je voulais lui donner des instructions tactiques. Nous devons absolument être prudents.(...) Nous devons adapter notre manière de jouer et de célébrer.” 

Le Tweet du week-end pour Axel Witsel 

Au contraire de Thorgan Hazard, de Dedryck Boyata ou encore de Sebastiaan Bornauw, Axel Witsel a, lui, manqué la reprise. Légèrement blessé, l’ancien Rouche a tout de même assisté à la victoire de son Borussia Dortmund et son Tweet chambreur à l’attention des voisins de Schalke 04 (“le score est dans le nom”) n’est pas passé inaperçu.