Plein écran
Tite © AFP

Lionel Messi dénonce “la corruption”, Tite lui demande "plus de respect”

Lionel Messi "devrait montrer plus de respect et accepter le fait qu'il a été battu", a affirmé dimanche le sélectionneur brésilien Tite au sujet du capitaine argentin, qui s'est plaint de "corruption" au sein de la Copa América.

La star du FC Barcelone a affirmé samedi que le tournoi avait été "arrangé" en faveur de la Seleçao, qui a remporté son neuvième titre continental dimanche, en battant le Pérou 3-1 en finale. Le génie argentin était furieux après avoir pris un carton rouge, le deuxième de sa carrière, pour un altercation avec le Chilien Medel lors du match pour la troisième place remporté 2-1 par l'Argentine).

"Je l'ai qualifié de joueur extraordinaire, d'extra-terrestre, mais il devrait montrer un peu plus de respect et accepter le fait qu'il a été battu", a affirmé Tite en conférence de presse à l'issue de la finale. De hauts responsables du football argentins se sont plaints auprès de la Confédération sud-américaine (Conmebol) de "grossières erreurs d'arbitrage" lors de la demi-finale perdue par l'Albiceleste face au Brésil (2-0), mardi, à Belo Horizonte.

"Nous avons été lésés dans plusieurs matchs, y compris lors du Mondial 2018. Alors il faut faire attention. Nous avons tout le temps été fair-play avec l'Argentine", a rétorqué Tite. "Il a fait pression parce qu'il a conscience de sa grandeur et il sait la répercussion de tout ce qu'il dit", a ajouté le sélectionneur.

Thiago Silva pique Lionel Messi sur la remontada

Thiago Silva n’a pas hésité à rappeler un bien mauvais souvenir pour lui et son club: la remontada face au Barça en 8e de finale de la Ligue des champions en 2017: “C’est difficile de commenter, parce que parfois, après une défaite, on essaie de rejeter la faute sur les autres. Il ne pensait pas mal mais il l’a fait. Nous sommes tristes parce que, lors du 6-1, l’arbitre avait fait une performance ridicule mais nous n’avions rien dit. Nous devons respecter l’histoire. Nous avons cinq étoiles (de champions du monde, ndlr) et aucune n’a été volée”, a lancé Thiago Silva.