Plein écran
© AP

Liverpool remporte la Supercoupe d’Europe

Liverpool a confirmé sa suprématie continentale en remportant sa 4e Supercoupe d’Europe face à Chelsea (2-2, 5 t.a.b. à 4) au bout d’une interminable séance de tirs au but mercredi à Istanbul.Pour cette première édition entre deux clubs anglais, un doublé de Sadio Mané a permis aux Reds d’égaliser (47e) après l’ouverture du score d’Oliver Giroud (35e) puis de mener (94e) jusqu’à un penalty transformé par Jorginho (100e), finalement sans conséquence pour Liverpool.

Les Reds, favoris, se sont montrés moins dangereux qu’attendu en première période avec deux seules alertes signées Salah (22e) et Van Dijk (29e). Chelsea a lui opté pour une entame de match prudente et compréhensible après le revers 4-0 subi face à Manchester United, en Premier League, dimanche. Les Blues ont néanmoins trouvé le courage d’avancer dans cette rencontre très ouverte et arbitrée ‘à l’anglaise’ par Stéphanie Frappart, première dame à diriger une rencontre masculine majeure.

L’Europe réussit à Giroud

La frappe sur la barre de Pedro (22e) a poussé les Londoniens à aller de l’avant. C’est ainsi qu’à la 36e Olivier Giroud a eu l’opportunité de faire 0-1. Le Français n’a pas gâché cette chance quelques minutes avant un but refusé à son équipier Pulisic (40e).

Logiquement insatisfait, Jürgen Klopp a opéré un changement à la pause en insérant Firmino à la place d’Oxlade-Chamberlain. Un changement immédiatement payant puisque c’est le Brésilien qui a offert le ballon du 1-1 à Sadio Mané en anticipant la sortie de Kepa à la 48e minute.

Plus pressant, Liverpool a véritablement pris le match en main. Le portier des Blues Kepa s’est alors montré décisif pour garder les siens dans le match. On retiendra notamment un double arrêt spectaculaire sur une tentative de Salah suivie d’un tir à bout portant de Van Dijk (75e).

Les Londoniens ont pris quelques bouffées d’air en déployant plusieurs contres intéressants mais n’ont récolté qu’un but annulé, sur hors jeu, de Mason Mount (83e).

Plein écran
© AFP

Décision aux tirs au but

La prolongation s’est donc invitée au programme pour la quatrième fois en cinq ans. Et comme durant les 90 premières minutes, les occasions ont fusé de toute part. Liverpool a trouvé la voie du but une seconde fois via Sadio Mané (48e) mais Jorginho s’est empressé de lui répondre sur penalty (101e).

Malgré deux grosses opportunités pour Chelsea, les tirs au but se sont révélés inévitables pour départager les deux équipes.

Alors qu’il avait paru incertain jusque-là, le nouveau gardien des Reds Adrian - qui remplaçait le blessé Alisson - a pris le devant de la scène en arrêtant le cinquième tir au but des Blues, mal délivré par Abraham, et ainsi offrir la victoire à son équipe.

Plein écran
© AP
Plein écran
© AP
Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© Action Images via Reuters