Plein écran
Luigi Di Biagio © Photo News

Luigi Di Biagio succède à Leonardo Semplici à la Spal

La Spal n’aura pas mis longtemps à annoncer le successeur de Leonardo Semplici. La lanterne rouge de la Serie A a en effet placé Luigi Di Biagio à la tête de son équipe. Le club italien l’a communiqué lundi sur son site officiel.

Luigi Di Biagio, ancien milieu de terrain international italien et joueur de l’AS Rome, de l’Inter ou encore de Brescia, aura donc la lourde tâche de maintenir la Spal en Serie A. Le club compte un retard de sept longueurs sur le premier non-relégable Lecce.

Hormis un passage de deux rencontres en tant que sélectionneur ad interim de la Squadra Azzurra début 2018, Di Biagio était à la tête de l’équipe espoirs italienne depuis juillet 2013. Il a notamment obtenu le bronze lors de l’Euro U21 en 2017.

Il dirigera dès ce lundi sa première séance d’entraînement avec la Spal, où il a signé un contrat jusqu’au 30 juin 2020.

Lundi en début de journée, la direction du club a décidé de se séparer de son coach après trois défaites d’affilée. Leonardo Semplici, 52 ans, était en poste depuis 2014. Il a connu deux promotions avec le club de la ville de Ferrare (nord de l’Italie), qu’il a fait monter en Serie A pour la première fois depuis 49 ans en 2017.

Plein écran
© EPA
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.