Plein écran
© AFP

Lukaku et ses coéquipiers de l’Inter prêts à réduire leur salaire si la Serie A est définitivement arrêtée

Si la Serie A est définitivement arrêtée, Romelu Lukaku, Antonio Conte et les autres joueurs de l’Inter Milan renonceront à une partie de leur salaire. Ils sont prêts à faire ce geste par solidarité avec le club. Plus de 40 millions d’euros sont en jeu.

Ce mardi, nous vous informions que les joueurs de la Juventus avaient accepté de renoncer à leurs salaires de mars à juin. Aujourd'hui, c’est le deuxième de Serie A, l’Inter, qui pourrait suivre ce chemin, mais à une seule condition: l’arrêt définitif du championnat italien. 

“Suite à des discussions constantes en cours entre le propriétaire du club Steven Zhang, le directeur sportif, l’entraîneur Conte et le capitaine Handanovic, compte tenu de la grave urgence sanitaire, il est apparu que l’entraîneur, le personnel technique et tous les joueurs se sont dits prêts à réduire leur rémunération pour le reste de la saison en cours. Des accords spécifiques et des accords individuels seront convenus lorsque les scénarios liés à la reprise ou non de la saison en cours seront mieux définis”, indique l’agence de presse italienne ANSA.

Une économie de 40 millions

Comme de nombreux clubs, l’Inter vit des moments compliqués financièrement, malgré des recettes record. Le club de Milan supporte une lourde charge salariale. Au cours de l’exercice 2018-2019, l’Inter a versé plus de 192 millions d’euros de salaires, pour un chiffre d’affaires de 370 millions. 

L’été dernier, avec l’arrivée de Lukaku (14 millions d’euros de salaire brut par an) et du coach le mieux payé en pays Antonio Conte (20 millions d’euros bruts), l’Inter a beaucoup investi. L’hiver dernier a également été onéreux avec le recrutement de Christian Eriksen (14 millions d’euros bruts par an).

En supprimant une partie des salaires de mars, avril, mai et juin, l’Inter pourrait économiser plus de 40 millions.