Plein écran
Raheem Sterling et Kevin De Bruyne © AFP

Manchester City répond en champion à Liverpool, De Bruyne à l’assist

Manchester City a répondu à Liverpool en s'imposant avec la manière sur la pelouse de West Ham (5-0), grâce notamment à un triplé de Raheem Sterling, samedi lors de la première journée de Premier League.

S'ils ont moins bien commencé que les "Reds", vainqueurs 4-1 du promu Norwich vendredi soir, les doubles champions d'Angleterre ont fini leur match en fanfare pour finalement faire mieux que leurs principaux rivaux pour le titre.

Au London Stadium, l'équipe de Pep Guardiola a été un temps bousculé par des "Hammers" très physiques et présents au pressing, à l'image de leur recrue phare de l'été, l'attaquant français Sébastien Haller. Mais les Mancuniens ont tout cassé en fin de match, marquant trois buts dans le dernier quart d'heure.

Après deux tentatives infructueuses de Mahrez (9, 23), les "Citizens" ont enfin ouvert la marque. Bien lancé par l'Algérien, Walker a centré en force au premier poteau pour Gabriel Jesus (25e). Le match a ensuite largement baissé en intensité, jusqu'à la chevauchée de De Bruyne en début de seconde période. Le Belge s'est enfoncé dans la défense puis a décalé Sterling, qui a ajusté parfaitement Fabianski pour le 2-0 (51e).

L’armada offensive de City déjà en feu

La Premier League a ensuite assisté à son premier but invalidé par la VAR (53e). Servi par une déviation de David Silva, Sterling a centré pour Jesus, qui n'a plus eu qu'à pousser le ballon dans les buts. Mais le Brésilien, préféré à Agüero au coup d'envoi, était en position de hors-jeu.

Pour Sterling, privé d'une "assist", ce n'était que partie remise. Magnifiquement servi par une petite passe de Mahrez par-dessus la défense, l'Anglais a ensuite remporté son duel face à Fabianski (75e).

La VAR s'est ensuite mis en avant, alors qu'un penalty a été confirmé pour une faute sur Rodri, puis l'arbitre a à nouveau fait appel à la vidéo pour faire re-tirer le penalty gaspillé par Agüero. L'Argentin n'a pas manqué sa seconde chance (86e) pour permettre aux "Citizens" de passer devant les "Reds" à la différence de buts.

Sterling a ensuite brillé une dernière fois, sur une nouvelle passe décisive de Mahrez (90e+1), histoire de montrer à Liverpool pourquoi "City" était le champion en titre.

Plein écran
© Action Images via Reuters
Plein écran
© AP