Plein écran
© photo_news

Marc Wilmots est le nouveau sélectionneur de l'Iran

Marc Wilmots est le nouveau sélectionneur national de l’équipe nationale de football d’Iran, a annoncé mercredi le président de la fédération iranienne (FFI), Mehdi Taj. L’ancien sélectionneur des Diables Rouges va signer un contrat de trois ans jusqu’après la Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Wilmots sera accompagné de deux adjoints belges. Son salaire annuel devrait s'élever à 1,5 million de dollars (1,34 million d'euros), selon les médias locaux. L'Iran était sans entraîneur national depuis le départ le 31 janvier de Carlos Queiroz, qui a choisi un nouveau défi en Colombie. Queiroz était l'entraîneur du Team Melli depuis avril 2011 et a mené le pays à deux reprises en phase finale de la Coupe du monde. Lors de la dernière Coupe d'Asie, l'Iran avait atteint les demi-finale (défaite 3-0 face au Japon), le 28 janvier dans les Emirats.

Wilmots, qui a mené la Belgique du 15 mai 2012 au 14 juillet 2016, n'a plus entraîné depuis son départ du poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire le 15 novembre 2017 après huit mois à ce poste.

Plein écran
© Photo News
  1. Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens
    Play

    Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens

    La première de Gennaro Gattuso à San Paolo ne restera pas dans les annales du Napoli. Les Pertenopei ont été battus par Parme, à domicile, samedi soir. Malgré un assist de Dries Mertens, qui avait débuté la partie sur le banc et qui a permis à Milik d’égaliser. C’est Gervinho qui a mis tout le monde d’accord dans les arrêts de jeu. Le Napoli glisse à la huitième place et pourrait accuser... 20 points de retard sur le leader si l’Inter s’impose dimanche.
  2. Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder
    Bundesliga

    Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder

    Les deux grands d’Allemange n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires du jour, cet après-midi, en Bundesliga. Avec Thorgan Hazard, buteur, le Borussia Dortmund a s’est facilement imposé à Mayence (0-4). Mais le Bayern a fait encore mieux contre le Werder: grâce à un tout grand Philippe Coutinho, auteur d’un triplé, les Bavarois se replacent provisoirement dans le top 4. Victoire également, plus étriquée, mais tout aussi importante pour le Hertha Berlin de Dedryck Boyata et Dodi Lukebakio contre Fribourg (1-0).