Plein écran
© EPA

Mertens et Nainggolan battus, Januzaj s’impose

Sur le banc en début de rencontre, Adnan Januzaj a tout de même participé à la victoire de la Real Sociedad dans le derby basque contre Bilbao. Après-midi plus doulouruex pour Dries Mertens et Radja Nainggolan qui se sont inclinés dimanche lors de la 23e journée de Serie A, championnat italien de football.

Liga: la Sociedad enchaîne 

La Real Sociedad a décidément le vent en poupe ! Trois jours après sa qualification en demi-finale de la Copa del Rey aux dépens du Real Madrid (4-3), elle a en effet battu l’Athletic Bilbao, également victorieux en coupe d’Espagne (1-0 face au FC Barcelone), 2-1, dimanche devant 36.730 spectateurs dans son enceinte d’Anoeta, pour le compte de la 23e journée de la Liga.

Et comme jeudi, le Suédois Alexander Isak (ex-Borussia Dortmund et Willem II Tilburg), 20 ans, convoité par Anderlecht la saison dernière, a été lé héros de ce derby basque. Entré au jeu à la 55e minute, il a en effet été à la base du premier goal de la rencontre, signé Portu à la 65e minute, avant d’inscrire lui même celui de la victoire à la 83e, après l’égalisation d’Inaki Williams à la 71e. Egalement sur le banc au coup d’envoi, Adnan Januzaj est lui monté sur la pelouse quatre minutes après Isak.

Januzaj, 25 ans, n’a encore marqué qu’en Coupe du Roi cette saison. International belge à douze reprises, auteur d’un but mémorable contre l’Angleterre en phase de poules du mondial-2018, il va devoir finir en boulet de canon pour figurer dans la sélection finale de Roberto Martinez pour l’Euro-2020.

Un assist, mais une défaite pour Mertens 

Le Napoli de Mertens, monté au jeu à la mi-temps, n'a jamais mené lors de son duel perdu 2-3 contre Lecce. Avec un doublé, Gianluca Lapadula a mené la vie dure à la défense des Partenopei (29e, 61e). Mancosu a scellé l'issue du match à la 82e grâce à un magnifique coup franc lointain, imparable pour le Colombien David Ospina, gardien napolitain.

Le Polonais Arkadiusz avait pourtant égalisé à la 48e et José Callejon a fait espérer le San Paolo avec un but à la 90e. Après deux victoires, les troupes de Gennaro Gattuso retombent dans leur travers contre Lecce, qui engrange lui trois points précieux dans la lutte pour le maintien. Les Napolitains végètent à la 11e place (30 pts) alors que Lecce est 17e (22 pts).

Simultanément, Radja Nainggolan n'a pas pu éviter une défaite à Cagliari, en visite au Genoa (1-0). Le seul but de la rencontre a été marqué par Goran Pandev à la 43e. Averti, le milieu de terrain belge a disputé toute la rencontre. Après un bon début d'exercice, les Sardes font du surplace avec un neuvième match sans victoire. Ils sont dixièmes avec 32 points, le Genoa reste 18e et virtuel relégué avec 19 points au compteur. 

Plein écran
Dries Mertens avait pourtant relancé l'Inter en offrant le but égalisateur à Milik. © AP
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.