Plein écran
© Photo News

Mourinho a “parlé” d’Alderweireld et de Vertonghen avec le patron de Tottenham

"Pour moi, le chapitre est clos", a assuré José Mourinho mardi, lors d'une conférence de presse, au sujet de son passage à Manchester United que sa nouvelle équipe, Tottenham, affronte mercredi pour la 15e journée de Premier League.

"Honnêtement, United fait partie du livre de mes expériences, c'est dans mon livre d'histoires", a-t-il assuré à la veille de son premier retour à Old Trafford, presque un an après avoir été limogé par les Red Devils.

"J'ai quitté le club, j'ai pris mon temps pour analyser tout ce qui s'est passé. J'ai pris le temps de me préparer pour un nouveau défi", a-t-il continué.

Un nouveau défi entamé il y a un peu moins de deux semaines en remplaçant Mauricio Pochettino sur le banc des Spurs qui ont remporté leurs trois premières rencontres, dont deux de championnat, sous ses ordres.

Ils sont ainsi remontés à la 5e place au classement, à 6 points de la 4e place qui ouvre les portes de la Ligue des Champions et deux longueurs seulement devant les Red Devils, 9e.

Plein écran
© Photo News

“Très bonne relation avec les fans de Man Utd”

"Maintenant je dois analyser United comme un adversaire, leur façon de jouer. Comment les battre ? Comment pourraient-ils nous battre ? Pour moi, c'est ça qui est important", a détaillé le Portugais, qui est même impatient de revoir Old Trafford.

"Je me sens bien. J'aime jouer de gros matches, j'aime jouer contre les meilleures équipes et retourner à un endroit où j'ai été heureux", a-t-il assuré.

"J'ai une très bonne relation avec les supporters de Manchester United. J'y suis retourné en tant que consultant (pour la télévision) et j'ai été touché par un si bel accueil", a souligné Mourinho.

"Demain, j'y retourne comme entraîneur de l'équipe qui va essayer de battre Manchester United. Je comprends que eux veulent exactement le contraire. Mais pendant le match, je pense qu'ils m'oublieront”. 

Il a aussi assuré avoir discuter de l’avenir des Belges à Tottenham. “Si je vous dis que je n’ai pas parlé à M. Levy (propriétaire de Tottenham, NDLR) d’Eriksen, d’Alderweireld et de Vertonghen, je mentirais”

  1. Bruges récolte près de 28 millions d’euros, Genk 24 et le Bayern empoche un pactole record
    Ligue des champions

    Bruges récolte près de 28 millions d’euros, Genk 24 et le Bayern empoche un pactole record

    Fort de ses six victoires dans la phase de groupes, et seule équipe à avoir réussi cette performance, le Bayern Munich a bouclé l’année 2019 en Ligue des Champions avec un pactole record de 74,19 millions d’euros reçu de l’UEFA. Les deux clubs belges engagés cette saison, le KRC Genk et le Club Bruges, ne quittent pas la Ligue des Champions les mains vides. Les champions de Belgique repartent avec 23,906 millions et Bruges avec 27,922.