Radja Nainggolan
Plein écran
Radja Nainggolan © Photo News

Nainggolan: “Quand tout ça sera fini, je ferai la fête comme au bon vieux temps”

Radja Nainggolan (31 ans) est toujours confiné chez lui en raison du coronavirus. Pour passer le temps, le milieu de terrain de Cagliari a donné une interview sur la page Instagram de son club dimanche soir.

“Le confinement se passe bien, mais j’attends avec impatience qu’on me dise qu’on peut à nouveau jouer au foot. Je commence à oublier quelle heure il est ou quel jour nous sommes. Je joue à la PlayStation, je regarde la télévision, je fais le DJ à la maison... J’alterne, parce que sinon tous les jours se ressemblent. Nous avons obtenu des vélos d’exercice pour garder la forme. Ce n’est pas mon truc, je n’ai jamais travaillé à la maison, mais je m’y habitue”, a déclaré le Ninja, qui estime que la situation actuelle pourrait affecter son plan de carrière. “J’ai toujours dit que j’arrêterais à 34 ans, mais maintenant je pense que je vais continuer jusqu’à 50 ans. Rester assis à la maison toute la journée n’est vraiment pas mon truc. Quand tout ça sera fini, je ferai la fête. Comme au bon vieux temps”.

Son retour à Cagliari, sur la base d’un prêt, a aussi été évoqué. L’ancien Diable Rouge a choisi de revenir en Sardaigne afin de s’occuper de sa femme Claudia, malade. “Je me suis toujours senti chez moi ici, c’est pourquoi j’ai décidé de revenir. J’aime vraiment vivre ici, mais j’ai aussi aimé vivre dans les autres villes où j’ai joué. Je sais que la presse aime écrire que je cause des problèmes en coulisses, mais tout cela est inventé. Je dis juste ce que je pense. J’étais une tête brûlée, mais je ne le suis plus”, a-t-il affirmé.

Enfin, le Belge a été interrogé sur son look excentrique. “Mes tatouages? J’en ai beaucoup, mais je les couvre davantage depuis quelques années. Un jour, j’ai été pris pour un terroriste dans un hôtel en Belgique. Les policiers sont arrivés pour m’arrêter. Une fois qu’ils m’ont reconnu, ils m’ont demandé un selfie. Mais oui, je fais attention à mes vêtements et j’aime changer de look de temps en temps. Mais plus de crêtes ou quoi que ce soit. J’ai promis que je ne ferais plus ça après mes 30 ans”.