Plein écran
Initialement sur le banc, Dries Mertens est monté au jeu à la 65e minute mais n'est pas parvenu à aider ses équipiers. © Photo News

Naples s'enfonce encore un peu plus dans la crise

La crise du Napoli s'est prolongée dimanche soir au stade San Paolo lors de la défaite 1-2 des 'Partenopei' face à Bologne à l'occasion de la 14e journée de Serie A. Les Napolitains ont signé un 8e match sans victoire toutes compétitions confondues, un 6e si l'on ne considère que les rencontres de Serie A. Initialement sur le banc, Dries Mertens est monté au jeu à la 65e minute mais n'est pas parvenu à aider ses équipiers.

Naples pensait avoir fait le plus dur en première période en ouvrant le score grâce à Fernando Llorente (41e). Mais les carences de l'équipe de Carlo Ancelotti ont émergé en deuxième période lorsqu'Andreas Skov Olsen a égalisé (58e). Naples a bien tenté de reprendre l'avantage avec notamment une frappe à distance dangereuse de Dries Mertens et une grosse opportunité manquée par le Diable Rouge.

Bologne s'est lui montré beaucoup plus adroit face au but et a parfaitement conclu une jolie combinaison avec le but du 1-2 signé Nicola Sansone (80e). Dans les arrêts de jeu de la rencontre, Llorente a bien cru égaliser mais son but a été annulé après intervention du VAR pour un hors-jeu. Au classement, Naples ne compte que 21 points après 14 journées soit 16 de moins que l'Inter, leader du championnat.

En Allemagne, Koen Casteels s'est lui aussi incliné 2-3 avec Wolfsburg face au Werder Brême. Le gardien belge s'est retourné sur les frappes de Rashica (13e et 83e) et de Bitencourt (39e) alors que ses équipiers Weghorst (36e) et William (73e) ont marqué pour les Loups. Au classement, Wolfsburg perd du terrain sur le train de tête. Il est désormais 9e avec 20 points.

  1. Insatiable Lionel Messi: un nouveau triplé pour le Ballon d’Or
    Play

    Insatiable Lionel Messi: un nouveau triplé pour le Ballon d’Or

    Après des débuts hésitants en championnat, le Barça et le Real ont trouvé leur rythme de croisière. Quelques heures après la victoire du Real, le Barça a répondu en étrillant Majorque avec, une fois de plus, un immense Lionel Messi à la baguette. Auteur d’un triplé, cinq jours après avoir reçu le sixième Ballon d’Or de sa carrière, l’Argentin a tiré le Barça vers le haut. Les Blaugrana et les Merengue partagent donc toujours la tête de la Liga avec le même nombre de points.
  1. Les espoirs de titre s’envolent pour City et De Bruyne

    Les espoirs de titre s’envolent pour City et De Bruyne

    Les derniers espoirs de titre de Manchester City se sont-ils envolés, samedi soir, sur la pelouse de l’Ethiad Stadium? Alors que Liverpool a tranquillement disposé de Bournemouth, plus tôt dans la journée (0-3), Manchester City a encaissé un faux-pas supplémentaire dans le derby mancunien. Pas aidés par le VAR, les Citizens, trop rapidement été menés 0-2, ont réduit l’écart trop tard pour espérer revenir dans le match contre le rival, Manchester United (1-2). Alors qu’il reste encore 22 journées à jouer, Manchester City semble déjà écarté de la course au titre: les Citizens accusent un débours de 14 points sur les Reds et pourraient même se retrouver à six points de la deuxième place de Leicester, si Youri Tielemans et ses partenaires s’imposent à Aston Villa, dimanche après-midi.