Plein écran
29 matchs, 20 buts (dont 16 en Serie A): Romelu Lukaku n’en finit plus de faire trembler les filets en Italie. © Photo News

Nouveau doublé pour Lukaku, l’Inter renoue avec la victoire

L’Inter retrouve la victoire en Serie A. Les Nerazzurri restaient pourtant sur trois partages en championnat et ils ont été bousculés pendant une bonne heure sur la pelouse de l’Udinese, mais Antonio Conte a pu compter sur son meilleur buteur pour débloquer une situation compromise. 15e et 16e buts de la saison en Serie A pour Romelu Lukaku, qui permet à l’Inter de rester à distance raisonnable (trois points de retard) de la Juve en tête du classement. 

L’Inter Milan s’est imposé 0-2 dimanche à l’Udinese grâce à un doublé de Romelu Lukaku (64e, 71e sur penalty). Le Diable rouge, qui n’avait plus marqué en championnat depuis le match à Naples (2 buts) le 6 janvier, prend la troisième place du classement des buteurs avec 16 goals derrière Ciro Immobilme (25) et Cristiano Ronaldo (19). Au classement, l’Inter (51 points) reprend la deuxième place à la Lazio (49) et compte toujours trois points de retard sur le Juventus.

La première période a été intense et équilibrée mais pauvre en occasions. L’Inter a été meilleur dans le jeu mais a souvent manqué de rigueur au moment de contrer les sorties de zone de l’Udinese. Lukaku et ses équipiers ne parvenaient pas à se montrer dangereux au-delà des trois quarts du terrain et ont même éprouvé des difficultés à avoir la mainmise sur le milieu du jeu quand les visités repartaient vite en contre.

A la reprise, l’Inter s’est montré plus dangereux et sur passe de Christian Eriksen, Lukaku s’est retrouvé dans le rectangle où l’ex-Anderlechtois Bram Nuytinck a bloqué son dribble (55e). Le Diable rouge commençait à trouver le bon rythme et a vu un premier tir bloqué par Juan Musso (69e). Le gardien de l’Udinese n’a pas eu la même chance quand Lukaku, servi par Barella, a frappé du gauche, le ballon passant entre les jambes de Nuytinck (64e, 0-1). L’Inter a alors pris l’ascendant et Lukaku a transformé un penalty accordé pour une faute du gardien sur Alexis Sanchez (71e).

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.