Plein écran
© EPA

Pogba victime d'insultes racistes après son penalty manqué contre Wolverhampton

Le club de football de Manchester United a déclaré mardi qu'ils "condamnaient catégoriquement" les insultes racistes dont son joueur Paul Pogba est victime sur les réseaux sociaux. Le champion du monde français a manqué la conversion d'un penalty à la 68e minute du match de la 2e journée du championnat de Premier League lundi soir à Wolverhampton (1-1).

Pogba, 26 ans, avait manqué la transformation de quatre penalties la saison dernière. Dans un communiqué, cité par BBC Sport, Man United a déclaré qu'il était dégoûté par les insultes. "Les personnes qui ont exprimé ces points de vue ne représentent pas l'opinion de notre grand club et c'est encourageant de voir que la vaste majorité de nos fans les condamnent également sur les médias sociaux", souligne la direction des Red Devils.

Plein écran
© Photo News

Tweets et comptes supprimés

  “Manchester United n'a aucune tolérance à l'égard de toute forme de racisme ou de discrimination et a un engagement de longue date à faire campagne contre la discrimination fondée sur la race et l'origine ethnique grâce à notre initiative #AllRedAllEqual."

 "Nous nous efforcerons d'identifier les quelques personnes impliquées dans ces incidents et de prendre les mesures les plus énergiques qui s'offrent à nous. Nous encourageons les entreprises de médias sociaux à prendre des mesures dans ces cas-là." Certains des tweets ont été supprimés à l’instar de plusieurs comptes. 

  1. Dries Mertens s’offre Liverpool, l’Ajax brille, le Borussia et la Barça déçoivent
    Play

    Dries Mertens s’offre Liverpool, l’Ajax brille, le Borussia et la Barça déçoivent

    Les champions d’Europe en titre tombent. Liverpool et Chelsea ont manqué leur entrée en lice en Ligue des Champions. La faute, entre autre, à Dries Mertens qui a inscrit le but d’ouverture du Napoli contre les Reds (2-0). Défaite plus douloureuse encore pour l’ancien club d’Eden Hazard, battu à Stamford Bridge par Valence (0-1). Mais le choc le plus décevant de la soirée opposait le Borussia Dortmund au FC Barcelone et s’est soldé sans le moindre but (0-0). Parmi les équipes attendues, c’est finalement l’Ajax qui a répondu présent. Révélation de la saison dernière, le club d’Amsterdam n’a fait qu’une bouchée du vice-champion de France en titre, Lille, a reçu une petite leçon sur la pelouse des Ajacides (3-0).
  2. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).
  3. “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    C'est une tradition belge qu'on peut trouver regrettable, mais elle a la vie dure. L'entraîneur du Club Bruges Philippe Clement ne s'en est pas caché à la veille de la première journée du Groupe A de la Ligue des champions de football, il vise la troisième place, qui permet de passer l'hiver et de poursuivre la campagne en Europa League. Il va de soi que dans cette optique, le match de mercredi soir (18h55) au Jan Breydel contre Galatasaray, est dans doute le plus important de la série.