Plein écran
© Twitter

Polémique: le “Messi japonais” appelé avec un geste raciste

Dani Pastor, le préparateur physique du Real Majorque, est dans l’œil du cyclone. En cause: un geste déplacé et jugé raciste à l’égard de Takefuso Kubo, un jeune Japonais, pour lui signaler qu’il devait entrer au jeu.

La rencontre entre l’Espanyol de Barcelone et le Real Majorque était cruciale dans la perspective du maintien. Peu après le but d’ouverture inscrit par l’équipe locale, l’équipe visiteuse décidait de faire entrer du sang neuf. Alors qu’il s’échauffait le long de la ligne de touche, le Japonais Takefuso Kubo, jeune pépite de 18 ans prêtée par le Real Madrid, a été appelé par le coach physique, Dani Pastor, avec un geste “raciste”. Celui-ci a mimé des yeux bridés pour lui signifier qu’il allait monter au jeu. Considéré comme un grand espoir du football japonais et mondial, Kubo est surnommé le “Messi japonais”.

Le geste a été jugé raciste par de nombreux (télé)spectateurs. Ni le club ni le préparateur physique n’ont encore réagi à la polémique, qui enfle sérieusement en Espagne. La rencontre s’est soldée sur une victoire (1-0) pour l’équipe locale.

Plein écran
© Photo News
  1. Une place pour Kevin De Bruyne dans le cinq idéal de Virgil van Dijk

    Une place pour Kevin De Bruyne dans le cinq idéal de Virgil van Dijk

    Meilleur joueur de Premier League la saison dernière et à deux doigts de soulever le Ballon d’Or en fin d’année 2019, il n’a été battu que par le seul Lionel Messi dans la course au trophée indivuel le plus convoité. Celui que beaucoup considèrent comme le meilleur défenseur du monde, Virgil van Dijk s’est prêté au jeu, toujours périlleux, du cinq idéal et il adresse notamment de jolis compliments à Kevin De Bruyne.