Plein écran
Thierry Henry © AFP

Pourquoi Thierry Henry a choisi l’Impact de Montréal: “Olivier Renard a pris la décision”

Le choix de Thierry Henry d’entraîner l’Impact de Montréal a surpris le monde du football. L’arrivée de l’ancien T2 des Diables a été gérée en toute discrétion par le directeur sportif belge Olivier Renard.

Hormis quelques confrontations en MLS lorsqu’il évoluait avec les Red Bulls de New York, Thierry Henry n’avait rien à voir avec l’Impact de Montréal, jusqu’à l’annonce de son arrivée en tant qu’entraîneur jeudi. L’ancien attaquant s’était montré inspiré face à la franchise canadienne: il avait inscrit neuf buts en cinq rencontres. Sur le terrain, il “s’est chauffé” aussi avec le médian et capitaine de l’Impact Patrice Bernier.

“Nos premières conversations sur le terrain n’étaient pas les meilleures. Nous nous sommes engueulés et les mots n’étaient pas très gentils entre nous. Après ce match, nous nous sommes revus lors des promotions de la MLS, sur les terrains ou lors du match des Étoiles. De connaissance, nous sommes devenus un peu plus amis. De temps en temps, on échange encore par WhatsApp”, confiait en 2016 le Canadien à La Presse.

“Olivier Renard a pris la décision” d’embaucher Thierry Henry

Aujourd’hui, Bernier est l’entraîneur adjoint de l’Impact de Montréal. “J’ai toujours eu un œil sur cette franchise. J’en parlais souvent avec Patrice Bernier et on m’a toujours dit du bien sur ce club”, confirme Henry sur le site du club québécois. D’après le président Kevin Gilmore, c’est Thierry Henry qui a fait le premier pas, déterminé à l’idée de revenir en MLS et convaincu par le challenge de l’Impact.

Thierry Henry, annoncé à droite et à gauche depuis son départ de Monaco en janvier, est alors devenu la priorité de la franchise de Montréal pour prendre la succession du Colombien Wilmer Cabrera. Le directeur sportif belge Olivier Renard, ancien gardien des Rouches et de l’Antwerp notamment, gère le dossier en interne, et en toute discrétion.

“Honnêtement, avant l’arrivée d’Olivier, on recevait beaucoup de messages de la part d’agents, de représentants, de personnes qui voulaient nous suggérer certaines personnes. Avant son arrivée, la liste était non-officielle, car le processus n’était pas commencé encore. C’est vraiment une décision qui a été prise par lui en concert avec nous autres ici. Donc l’embauche de Thierry, c’est Olivier qui a pris la décision”, ajoute Kevin Gilmore.

La rencontre entre le Belge et le Français confirme leur volonté commune de collaborer. Gilmore se rend à son tour à Londres pour conclure le deal. Thierry Henry a signé un contrat de deux ans, plus une année en option. La saison étant terminée en MLS, l’ancien T2 des Diables dirigera son premier entraînement au mois de janvier. En attendant, il est arrivé au Canada cette nuit et les supporters lui ont réservé un accueil très chaleureux. Le champion du monde 98 sera présenté à la presse lundi.