REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Quel Euro pour les fans? Quatre scénarios sur la table de l’UEFA

Le président du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge juge que l’Union européenne de football (UEFA) n’aura pas “une décision facile” à prendre autour de l’organisation de l’Euro 2020, reporté d’un an à cause de la pandémie de coronavirus.

  1. Modric et Perisic envoient la Croatie en huitièmes de finale, l’Angleterre assure la première place

    Modric et Perisic envoient la Croatie en huitièmes de finale, l’Angleterre assure la première place

    Ouf de soulagement pour la Croatie, vice-championne du monde en titre et longtemps menacée dans cet Euro. Emmenés par les anciens Luka Modric et Ivan Perisic, les Croates auront dû attendre la dernière mi-temps de leur phase de poules, contre l’Ecosse, pour se rassurer et assurer leur qualification pour les huitièmes de finale (3-1). L’Angleterre a, de son côté, assuré la première place du groupe en se jouant de la République Tchèque, troisième du groupe et également qualifiée (1-0).
  2. Premier tournoi, la star Pukki, 53 ans sans défaite contre les Diables: ce qu’il faut savoir sur la Finlande
    Euro 2020

    Premier tournoi, la star Pukki, 53 ans sans défaite contre les Diables: ce qu’il faut savoir sur la Finlande

    Les Finlandais ont longtemps attendu leur tour, ils ont finalement réussi à se qualifier pour un grand tournoi et ils n’ont pas l’intention de s’arrêter dès ce soir contre la Belgique. Le ticket pour les huitièmes de finale est tout à fait jouable pour les Hiboux Grands-Ducs, dernier adversaire des Diables Rouges en phase de poules. Présentation en cinq temps d’un adversaire qui n’a pas souvent souri aux Belges.
  3. L’héroïsme de Simon Kjaer unanimement salué après le malaise de Christian Eriksen

    L’héroïsme de Simon Kjaer unanime­ment salué après le malaise de Christian Eriksen

    Le rôle de Simon Kjaer lors de la réanimation de Christian Eriksen a été unanimement salué. Le capitaine du Danemark a d’abord eu le réflexe de placer son coéquipier en position latérale de sécurité et de s’assurer qu’il n’avait pas avalé sa langue. Le défenseur, qui a demandé à son équipe de former un mur autour du joueur de l’Inter, a également réconforté la femme du milieu de terrain, en pleurs. L’état de santé d’Eriksen est maintenant stable.