Plein écran
© Photo News

Rien ne va plus pour Carrasco en Chine: le Diable suspendu par son club et critiqué par un coéquipier

Yannick Carrasco a récemment partagé son envie de revenir en Europe. Visiblement, Yu Ziqian, son coéquipier et capitaine à Dalian Yifang, ne va pas s’employer à le retenir. Dans un long message diffusé sur le réseau social chinois, il clame tout le mal qu’il pense du Diable Rouge jugé “paresseux” et “rabat-joie”. Selon plusieurs médias chinois, le club a décidé de suspendre l’ex-joueur de l’Atletico qui a trois jours pour présenter des excuses. On lui reproche notamment son attitude aux entraînements et son absence pour la rencontre disputée le week-end dernier.

Quand l’un de vos coéquipiers poste un long message sur les réseaux sociaux dans une période  marquée par les transferts et les rumeurs, c’est souvent pour vous souhaiter bonne chance et/ou vous remercier de ce que vous avez apporté au club. 

Yannick Carrasco a eu droit à un "hommage” plus étonnant et moins sympathique de la part de son capitaine à Dalian Yifang. Il lui reproche un comportement inapproprié et notamment d'avoir délibérément écopé d’un carton jaune. “Tu es une star et tu réalises de bonnes performances, mais tu ne peux pas gagner un match tout seul. Lors de la rencontre face à Shanghai Shenhua , tu as fait exprès de prendre un avertissement pour être suspendu et pouvoir retourner en Europe”. 

“Tu n'attaques pas, tu ne défends pas”

Le week-end dernier, Carrasco a aussi manqué le déplacement à Hebei Fortune en raison d’un vol retardé. “Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne suis pas arrivé à temps pour aider mon équipe”, a commenté l'ancien Monégasque sur les réseaux sociaux. Une version désapprouvée par son capitaine. “Tu as dit que ton vol avait été retardé. Mais comment tu peux arriver en retard, si tu es rentré un jour plus tôt?”

“Maintenant, tu es rentré, mais tu ne bouges pas. Pendant les matches d’entraînement, tu restes là. Tu n’attaques pas, tu ne défends pas. L'ambiance de la séance est complètement cassée.  Peu importe l’importance d’un joueur, il ne peut se placer au-dessus de l’équipe. J’espère vraiment qu'on pourra te dire au revoir d’une manière sympa, à l’image de l'accueil que l'on t’a réservé.”

Yannick Carrasco a réaffirmé récemment son envie de quitter la Chine et retrouver un employeur en Europe. “Ma famille a du mal à s'adapter ici. J’espère que le club coopérera, il connaît ma position”.  

Un divorce semble de plus en plus probable.  Dalian Yifang a décidé de  suspendre Carrasco, rapportent plusieurs médias chinois. Il n’est plus le bienvenu au centre d’entraînement et devra s'acquitter d’une amende. Le Diable Rouge dispose de trois jours pour présenter des excuses.