Plein écran
Manuel Neuer et Marc-Andre ter Stegen © Christian Charisius/dpa

Rififi entre les gardiens allemands: Neuer et ter Stegen s’écharpent par médias interposés

Le gardien du FC Barcelone Marc-André ter Stegen supporte de moins en moins sa situation de numéro deux de Manuel Neuer en sélection allemande, qui l'a encore contraint à rester sur le banc lors des deux matches de septembre.

"Ce voyage avec la sélection a été un rude coup pour moi", a-t-il déclaré jeudi à Barcelone en marge d'une opération commerciale. "Ce n'est pas facile de trouver une explication. Je donne le meilleur de moi-même à chaque match pour rendre la décision plus difficile", a-t-il ajouté.

À 27 ans, le portier est au sommet de son art mais n'a toujours pas la confiance du sélectionneur Joachim Löw. Après avoir annoncé qu'il donnerait du temps de jeu au Barcelonais, Löw a finalement renoncé à alterner et a laissé Neuer dans les buts pour les qualifications à l'Euro-2020 de la semaine dernière (défaite 4-2 à domicile contre les Pays-Bas et victoire 2-0 en Irlande du Nord).

La sortie médiatique de ter Stegen n’a pas été du goût de Manuel Neuer:  “Je suis un joueur d’équipe et je pense toujours au bien de l’équipe. Je ne sais pas si c’est indispensable et si ça aide l’équipe (d’exprimer publiquement sa frustration), nous autres gardiens devons aussi nous serrer les coudes”, a-t-il lâché.

Le gardien de Barcelone a reproché lundi à son concurrent en équipe nationale des propos “inopportuns”, rallumant officiellement une guerre des gardiens qui couve depuis des mois. “Je ne pense pas que Manu (Neuer) doive s’exprimer sur mes propres sentiments et les juger. Ses propos sont inopportuns”, a-t-il déclaré à la veille du match de Ligue des champions entre le Borussia et Barcelone.