Plein écran
Une nouvelle fois confronté au racisme depuis son arrivée, Romelu Lukaku a réagi à la Une raciste du “Corriere dello Sport” via ses réseaux sociaux ce jeudi soir. © AFP/DR

Romelu Lukaku s’insurge contre la Une raciste et “stupide” d’un journal italien

Mise à jourLe journal italien “Corriere dello Sport” a créé la polémique jeudi avec sa une présentant des photos de Romelu Lukaku (Inter Milan) et Chris Smalling (AS Rome), avec la mention ‘Black Friday’, censée préfacer le duel entre l’Inter et la Roma, qui ouvrira vendredi la 15e journée de Serie A. Les deux joueurs concernés viennent de réagir sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle fois confronté au racisme depuis son arrivée en Serie A, Romelu Lukaku a réagi à la Une raciste du “Corriere dello Sport” via ses réseaux sociaux ce jeudi soir.

Lukaku: “L'éducation est la clé”

L'attaquant des Diables rouges et de l’Inter dénonce ainsi “le titre le plus stupide qu’il a vu dans sa carrière.” Selon lui, les auteurs de cette Une “continuent d’entretenir la négativité et le problème du racisme”, récurrent en Italie. “L’éducation est la clé” pour lutter contre ce fléau, ajoute Romelu Lukaku qui invite les journalistes concernés à travailler davantage là-dessus.

Chris Smalling a lui aussi réagi en publiant un message sur les réseaux sociaux. L’ex-défenseur de ManU qui joue désormais à l’AS Rome dit “espérer que les éditeurs liés à ce titre comprennent le pouvoir qu’ils possèdent à travers ces mots et l’impact que ces derniers peuvent avoir”, écrit notamment l’international anglais.

Le Corriere dello Sport se défend

Le Corriere dello Sport a défendu sa titraille dans un éditorial diffusé sur son site internet à la mi-journée en assurant qu’elle était “un éloge de la différence, la fierté de la différence et la magnifique richesse de la différence”. “Un titre innocent (...) est transformé en poison par ceux qui ont du poison à l’intérieur”, a écrit le directeur du quotidien, Ivan Zazzaroni, fustigeant un “racisme anti-raciste”.

La Roma et l’AC Milan banissent le quotidien jusque la fin de l’année

Les journalistes du quotidien sportif italien ‘Corriere dello Sport’ ne seront plus les bienvenus aux centres d’entraînement de l’AS Rome et de l’AC Milan jusqu’à la fin de l’année 2019. C’est ce qu’ont annoncé les deux clubs de Serie A jeudi soir.

“Nous pensons que tous les joueurs, les clubs, les supporters et les médias doivent être unis dans la lutte contre le racisme dans le monde du football et c’est notre responsabilité à tous d’être extrêmement précis dans le choix des paroles et des messages que nous transmettons”, ont écrit l’AS Rome et l’AC Milan dans un communiqué commun. “Nos deux clubs ont décidé de refuser l’accès du centre sportif au Corriere dello Sport pour le reste de l’année et également interdit à leurs joueurs d’effectuer des activités médiatiques avec ce quotidien durant cette période.”

L’AC Milan et la Roma ont toutefois précisé qu’ils étaient “conscients que l’article du journal associé à ce titre contenait un message anti-rasciste, et c’est donc la raison pour laquelle l’interdiction s’éteindra en janvier.”

L’organisme anti-raciste international Fare a quant à lui parlé d’un titre “terrible” mais également souligné que l’article était “positif”.