Plein écran
© AFP

S'il n'obtient pas Pogba, Zidane menacerait de claquer la porte du Real

Une rumeur folle est en train de traverser Madrid ce vendredi. Et si Zinédine Zidane décidait de claquer la porte du club madrilène d’ici le 2 septembre car il n’aurait pas eu gain de cause dans le dossier Paul Pogba? 

La révolution est toujours en marche au Real. Les nombreux changements apportés à l’effectif madrilène n’ont pour le moment pas convaincu. Zinédine Zidane n’aurait plus qu’une priorité pour avancer: Paul Pogba. Malgré les plus de 300 millions d’euros de liquidités sorties par les dirigeants pour recruter plusieurs joueurs comme Eden Hazard, Luka Jovic, Eder Militao, Ferland Mendy ou autre Rodrygo, le coach français souhaiterait une dernière recrue. Il s’agit du champion du monde de Manchester United. 

Lors du retour de la légende du Real, le club lui avait promis les pleins pouvoirs. Mais selon le journal The Independent, l’ancien meneur de jeu des Bleus serait très agacé par l’absence de réussite dans le dossier du Français. Il ferait pression auprès de la direction en menaçant de partir s’il n’obtenait pas gain de cause d’ici la fin du marché des transferts.

Zidane évite le sujet 

“Ne pas signer Pogba pourrait pousser Zidane à démissionner. Zidane a personnellement promis à Pogba qu’il l’emmènerait à Madrid et il est maintenant dans l’embarras. Cela n’a fait que renforcer le manque de confiance entre Zidane et Florentino Perez. Pour Zidane, son projet et Pogba sont intrinsèquement liés”, explique Diego Torres du journal El Pais, “l’un des plus proches observateurs” du Real.

Ce vendredi, en conférence de presse, il a réagi aux propos de Mathias Pogba qui voit toujours son frère aller au Real: “Encore une fois, Paul est un joueur de Manchester United, il faut respecter cela. Jusqu’au 2 septembre, comme pour toutes les équipes, il peut se passer n’importe quoi”.

Le 8 août dernier, le mercato anglais a fermé ses portes dans le sens des arrivées. Un mauvais signe pour un départ de Pogba puisque Manchester United ne peut plus lui trouver de successeur. Ce dimanche, Paul Pogba a joué l'intégralité du premier match de la saison en Premier League et a délivré deux passes décisives lors de la victoire écrasante contre Chelsea (4-0). Une mauvaise nouvelle pour Zidane et le Real? 

Bale et James devraient finalement rester

Après avoir souhaité tout l’été le départ de Gareth Bale, Zinédine Zidane a changé vendredi son fusil d’épaule face au manque d’offres pour l’attaquant gallois du Real Madrid. L’entraîneur français a déclaré vouloir “compter” sur lui cette saison, à l’instar du Colombien James Rodriguez.

“Il semblait que Bale allait partir mais aujourd’hui il est ici avec nous”, a constaté le technicien merengue en conférence de presse à la veille de l’entrée en lice du Real en Championnat d’Espagne samedi à Vigo (17h00). “La dynamique change, les choses changent. Désormais, je vais compter sur lui, comme sur les autres. Je vais compter sur tous les joueurs qui sont ici. Il a sa place, c’est un joueur important et j’espère que tous les joueurs essaieront de me compliquer la tâche à l’heure de composer l’équipe”, a-t-il ajouté.

Devenu indésirable au Real, Bale (30 ans) était tout proche de signer dans un club chinois mais les négociations ont échoué sur le fil, alors que Zidane avait estimé que son départ serait “le mieux pour tout le monde”. Même situation pour James Rodriguez (28 ans), revenu de deux ans de prêt au Bayern Munich et qui aura lui aussi sa chance, a promis Zidane. “Il est en forme et je suis content de l’avoir”, a dit l’entraîneur.

  1. Dries Mertens s’offre Liverpool, l’Ajax brille, le Borussia et la Barça déçoivent
    Play

    Dries Mertens s’offre Liverpool, l’Ajax brille, le Borussia et la Barça déçoivent

    Les champions d’Europe en titre tombent. Liverpool et Chelsea ont manqué leur entrée en lice en Ligue des Champions. La faute, entre autre, à Dries Mertens qui a inscrit le but d’ouverture du Napoli contre les Reds (2-0). Défaite plus douloureuse encore pour l’ancien club d’Eden Hazard, battu à Stamford Bridge par Valence (0-1). Mais le choc le plus décevant de la soirée opposait le Borussia Dortmund au FC Barcelone et s’est soldé sans le moindre but (0-0). Parmi les équipes attendues, c’est finalement l’Ajax qui a répondu présent. Révélation de la saison dernière, le club d’Amsterdam n’a fait qu’une bouchée du vice-champion de France en titre, Lille, a reçu une petite leçon sur la pelouse des Ajacides (3-0).
  2. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).
  3. “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    C'est une tradition belge qu'on peut trouver regrettable, mais elle a la vie dure. L'entraîneur du Club Bruges Philippe Clement ne s'en est pas caché à la veille de la première journée du Groupe A de la Ligue des champions de football, il vise la troisième place, qui permet de passer l'hiver et de poursuivre la campagne en Europa League. Il va de soi que dans cette optique, le match de mercredi soir (18h55) au Jan Breydel contre Galatasaray, est dans doute le plus important de la série.