Plein écran
© AFP

Sarri pointe l’arbitrage: “En Italie, on aurait eu deux penalties”

La Juventus Turin a encaissé mercredi à Lyon une défaite inattendue, son revers 1-0 en huitièmes de finale aller de Ligue des Champions la mettant en position délicate à trois semaines du second épisode de cette double confrontation. En conférence de presse, Maurizio Sarri a pesté contre le faible rythme observable en zone offensive et contre certaines décisions arbitres défavorables.

"Pendant la première période, ce n'était pas la Juventus que l'on connait. On a manqué de rythme en attaque. A la fin, on s'est approchés du but de Lyon, mais ce n'est pas assez pour un match de Ligue des champions. Heureusement qu'il y a un match retour. Si on bouge le ballon à cette vitesse, ça va être difficile. On n'a pas laissé beaucoup d'occasions à l'adversaire, mais on a trop peu montré en attaque. (...)" 

“Dans ce match, en Italie, on aurait eu deux penalties. Mais on doit s'adapter à l'arbitrage européen. Pour le retour, il va falloir être plus agressif, et avoir un rythme plus fort. On ne doit pas être aussi lent. Respecter une consigne à 100 à l'heure c'est une chose, à 10 à l'heure, c'est autre chose. Le résultat est différent. C'est un défaut que nous avons."

  1. “Tous les joueurs de Premier League vont renoncer à une partie significative de leur salaire”

    “Tous les joueurs de Premier League vont renoncer à une partie significa­ti­ve de leur salaire”

    Tous les joueurs de Premier League veulent et vont jouer leur rôle dans la crise provoquée par l'expansion du coronavirus par un renoncement significatif d'une partie de leur salaire, a soutenu le syndicat anglais des joueurs de football en Angleterre (PFA) samedi dans un communiqué, insistant sur la nécessité de soutenir beaucoup plus les services de soins de santé britanniques.