The Best 2019: Messi élu meilleur joueur de l’année, Hazard dans l’équipe-type

MISE À JOURL’Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) élu Joueur FIFA de l’année 2019 devant Cristiano Ronaldo et Virgil van Dijk. Eden Hazard figure dans le Onze FIFA de l’année 2019, dévoilé lundi soir à la Scala de Milan. Kevin De Bruyne n’a pas été retenu.

Messi succède au Croate Luka Modric au palmarès de ce trophée, que l’Argentin remporte pour la première fois. Cristiano Ronaldo avait été élu Joueur de l’année lors des deux premières éditions en 2016 et 2017.

Eden Hazard figurait dans la short list de dix noms mais n’avait pas été repris parmi les trois finalistes.

Eden Hazard dans l’équipe-type, pas Kévin De Bruyne

Le Onze de l’année 2019 se compose du Brésilien Alisson Becker, qui a aussi reçu le prix du Gardien de l’année, en défense des Néerlandais Virgil van Dijk et Matthijs de Ligt, du Brésilien Marcelo, de l’Espagnol Sergio Ramos, au milieu du Néerlandais Frenkie de Jong, du Croate Luka Modric et d’Eden Hazard et en attaque, du Portugais Cristiano Ronaldo, du Français Kylian Mbappé et de l’Argentin Lionel Messi.

La FIFA a dévoilé le 5 septembre une liste de 55 candidats au FIFA FIFPro World 11. Cette équipe de l’année est composée suite aux votes des footballeurs professionnels du monde entier. Chaque joueur a choisi un gardien, quatre défenseurs, trois milieux de terrain et trois attaquants. La période prise en compte pour les prestations va du 16 juillet 2018 au 19 juillet 2019.

L’an passé, Hazard avait intégré le Onze de l’année pour ses performances au Mondial 2018. De Bruyne, Thibaut Courtois et Romelu Lukaku figuraient également parmi les nommés.

Megan Rapinoe Joueuse FIFA de l’année, Jill Ellis coach féminin de l’année

L’Américaine Megan Rapinoe, championne du monde avec les Etats-Unis l’été dernier en France, a été désignée Joueuse FIFA de l’année. Les deux autres finalistes étaient l’Anglaise Lucy Bronze et l’Américaine Alex Morgan.

Megan Rapinoe, 34 ans, succède à la Brésilienne Marta au palmarès. Jill Ellis, qui a amené les Etats-Unis au titre de champion du monde lors du Mondial 2019, a été désignée coach de l’année pour le football féminin.

Les autres nominés étaient deux autres sélectionneurs, Phil Neville (Angleterre) et Sarina Wiegman (Pays-Bas).

L’an dernier, le trophée était allé au Français Reynald Pedros, le coach de Lyon. 

Alisson Becker, meilleur gardien

Le portier brésilien de Liverpool a été élu Gardien de l’année lors de la soirée de gala des Best FIFA Football Awards lundi soir à la Scala de Milan, succédant à Thibaut Courtois au palmarès.

Le gardien international brésilien, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool la saison dernière, a été préféré à son compatriote Ederson (Manchester City) et à l’Allemand Marc-André ter Stegen (FC Barcelone).

L’an passé, c’est Thibaut Courtois qui avait été désigné Gardien de l’année. Le Diable Rouge n’était pas nommé cette année.

Klopp, meilleur entraîneur 

L'Allemand Jurgen Klopp, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool la saison dernière, a été désigné "Entraîneur de l'année" à l'occasion de la cérémonie des The Best Fifa Football Awards, lundi, à la Scala de Milan. 

Klopp, 52 ans, a été préféré à l'Espagnol Pep Guardiola, champion d'Angleterre avec Manchester City, et l'Argentin Mauricio Pochettino, finaliste de la Ligue des champions avec Tottenham.

Daniel Zsori Prix Puskas du plus beau but

Le Hongrois Daniel Zsori, 18 ans, a remporté le Prix Puskas du plus beau but de l’année. Le jeune joueur hongrois a été récompensé pour son retourné avec Debrecen. Les deux autres finalistes étaient Lionel Messi (FC Barcelone) pour son lob contre le Betis et le Colombien Juan Fernando Quintero (River Plate) pour son coup franc.

Plein écran
Lionel Messi et Eden Hazard. © AFP