Plein écran
© Photo News

Un assist et une victoire pour Meunier avec le PSG, le Barça peut remercier Messi

Le Barça réagit! Battus en Coupe du Roi par Bilbao, les Blaugrana ont retrouvé la victoire sur la pelouse du Betis Seville, grâce à des passes décisives de Lionel Messi et un but de Clément Lenglet à 20 minutes du terme (2-3). En France, le PSG poursuit son cavalier seul: les Parisiens ont dompté l’OL et Denayer avec des buts pour Di Maria, Cavani et Mbappé et un assist pour Thomas Meunier sur le deuxième but parisien (4-2). Enfin, pas de vainqueur, ni de but, dans le choc du week-end en Allemagne, entre le Bayern et Leipzig (0-0). 

Liga: Lionel Messi, super passeur 

Comme le week-end dernier, Lionel Messi n’a pas marqué avec le Barça ce soir, mais comme la semaine dernière, le Ballon d’Or a distribué les caviars. Dans un match compliqué, au cours duquel Canales (sur penalty), puis Nabil Fekir, ont donné l’avantage au Betis à deux reprises, Lionel Messi a distillé les assists. Frenkie de Jong, Sergio Busquets et Clément Lenglet ont inscrit les buts catalans.

Le FC Barcelone s’impose à Séville au terme d’une rencontre également marquée les exclusions des Français Fekir et Lenglet (2-3). Au classement, le Barça assure l’essentiel et reste à trois unités du Real, leader et tombeur d’Osasuna plus tôt dans la journée. 

Ligue 1: Lyon y a cru contre le PSG 

Thomas Meunier a joué toute la rencontre dimanche soir sur le flanc droit de la défense du Paris Saint-Germain. Le leader de Ligue a battu Lyon et son capitaine Jason Denayer 4-2. Au classement, le PSG totalise 61 points après ce 20e succès, en 24 rencontres, et conserve 12 points d’avance sur Marseille. Lyon est 9e avec 33 points après ce 9e revers.

Di Maria (22e) et Mbappe (38e), avant la pause, et Marcal, contre son camp (47e) ont placé les Parisiens sur du velours (3-0). Terrier (52e) et Moussa Dembele (59e) ont relancé l’OL. Mais l’espoir des Gones n’a duré que 20 minutes jusqu’au 4e but du PSG signé Cavani (79e), qui venait de monter au jeu trois minutes plus tôt.

Plein écran
Jason Denayer était titulaire côté lyonnais. © AFP

Bundesliga: pas de vainqueur dans le choc au sommet 

Le Bayern Munich a manqué l'occasion de distancer son rival du RB Leipzig dimanche à l'occasion du match au sommet de la 21e journée du championnat d'Allemagne de football. Comme à l'aller (1-1), les deux formations se sont en effet quittées sur un nul (0-0).

L'arbitre Marco Fritz a sanctionné une faute de Dayot Upamecano sur Robert Lewandowski d'un penalty, à la 53e minute. Mais il est revenu sur sa décision à l'initiative de l'assistance-vidéo (VAR), l'attaquant polonais étant en position de hors-jeu. Les deux équipes et en particulier Leipzig, se sont procurées des occasions.

Timo Werner doit ainsi encore se demander comment il n'a pas conclu victorieusement la magnifique action de Christopher Nkunku (ex-PSG) à la 62e. En face Leon Goretzka également, peut nourrir des regrets. Mais lui au moins a l'excuse d'avoir vu son tir brillamment détourné par le gardien Peter Gulacsi, à la 80e. A noter le retour sur le terrain à la 67e minute du défenseur international français Lucas Hernandez, absent depuis octobre à cause d'une grave blessure à la cheville droite.

Le Bayern Munich, qui restait sur une série de huit victoires consécutives, toutes compétitions confondues, conserve un point d'avance (43-42) sur Leipzig. Le Borussia Dortmund est à quatre points, comme le Borussia Mönchengladbach, qui compte un match en moins, et le Bayer Leverkusen à six points. Le Bayern et Leipzig ont rendez-vous avec les équipes londoniennes de Chelsea et Tottenham en hutièmes de finale de la Ligue des Champions.

Leipzig, éliminé, 1-3, de la Coupe par Francfort mardi, n'a plus gagné depuis la 18e journée (3-1 contre l'Union Berlin).  Mais le premier titre de l'histoire du club est toujours à portée, après ce nul blanc arraché devant 75.000 spectateurs à l'Allianz Arena. 

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.