Plein écran
© Twitter

“Un nouveau roi à Milan”: la célébration de Lukaku fait le tour du monde

Mené 0-2 à la mi-temps contre l’AC Milan, l’Inter a renversé la vapeur de manière spectaculaire (4-2), avec un but dans le temps additionnel de Lukaku. “Il y a un nouveau roi à Milan”, a posté l’attaquant des Diables Rouges sur Twitter à l’issue du derby. La célébration du Belge n’est pas passée inaperçue et a fait le buzz. L’Inter profite du faux-pas de la Juventus pour se relancer complètement dans la course au titre.

“La deuxième mi-temps était magique”, a-t-il réagi sur Sky Sport Italia. “Je suis venu ici pour gagner, donc je suis heureux. Quand je suis arrivé ici, je savais que c’était le championnat le plus difficile pour un attaquant mais mes coéquipiers me facilitent la tâche. Grâce à eux, je me sens comme chez moi”, a poursuivi “Big Rom”, auteur de son 17e but en 23 matchs cette saison.

L’ex-attaquant de Manchester United a inscrit le quatrième but intériste dans les arrêts de jeu: une tête puissante sur un assist parfait de Victor Moses, monté au jeu à dix minutes de la fin. Un but qu’il a célébré de manière démonstrative: il a retiré son maillot et l’a accroché au poteau de corner, avant de le soulever et de le brandir devant tous les fans en liesse. Un show qui lui a tout de même valu un carton jaune. Après le match, “Big Rom” a posté une photo de la célébration sur Twitter. “Il y a un nouveau roi à Milan”, a écrit notre compatriote, qui est devenu la nouvelle coqueluche de Giuseppe Meazza.

Plein écran
© EPA

Et dire que jusqu’à l’heure de jeu, l’attaquant belge était invisible ou presque puisqu’il n’avait touché que… 11 fois la balle, parfaitement muselé par l’arrière-garde des Rossoneri.

Sur Instagram, Lukaku a posté une vidéo de la fête et des chants de victoire dans le vestiaire intériste. Comme vous pouvez le voir sur les images, Lukaku et ses coéquipiers ont célébré dignement la remontada face au Milan AC.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News

Il s’agit d’une victoire extrêmement importante pour l’Inter, qui revient désormais à hauteur de la Juventus, surpris ce week-end par le Hellas Vérone (2-1). Les Nerazzurris sont même en tête du classement car ils possèdent une meilleure différence de but (+28 contre +21).

Plein écran
© EPA
  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?