Maradona.
Plein écran
Maradona. © TNT Sports

Une vidéo de Maradona sur son banc intrigue les réseaux sociaux

Des images, captées lors du match entre Rosario Central et Gimnasia La Plata, montrent un homme se diriger vers Maradona pour lui remettre quelque chose que l’on ne peut distinguer à cause du positionnement des adjoints de l’Argentin. Depuis, les spéculations vont bon train sur les réseaux sociaux.

Depuis qu’il est l’entraîneur du Gimnasia La Plata, Diego Maradona est habitué à ce que le média TNT Sports place une caméra près de son banc de touche. Mais lors du match face au Rosario Central le week-end dernier, une courte scène a intrigué les téléspectateurs. Un homme s’est approché de la légende du football argentin pour lui apporter quelque chose.

Une chose est sûre: ses adjoints ne voulaient pas que la caméra filme la scène. Ils se sont placés de façon à ce qu’elle ne capte pas ce que prend Maradona. Evidemment, les réseaux sociaux n’hésitent pas, depuis, à jouer au jeu des pronostics. Certains estiment qu’il s’agissait de médicaments pour remédier à des problèmes de santé. En raison de son passé, d’autres n’écartent pas l’hypothèse que cela pourrait être de la drogue.

De l’hypertension?

En 1991, alors joueur de Naples, il avait été condamné à 15 mois de suspension à la suite d’un contrôle positif à la cocaïne. Revenu en grâce pour la Coupe du monde 1994, il est invité à rendre ses crampons après être contrôlé positif, à l’éphédrine cette fois. En 2004, Maradona a été admis à l’hôpital dans un état critique après une crise cardiaque. L’infarctus a été causé par une surdose de cocaïne. Plus récemment, lors du Mondial 2018, son comportement dans les tribunes pendant un match de l’Argentine avait interpellé les internautes.

Si Maradona n’a pas encore réagi à cette scène, les médias locaux, comme Olé et Clarin, rapportent que ces médicaments servaient à lutter contre l’hypertension dont il souffrait, en raison des enjeux de la rencontre entre Rosario et son équipe du Gimnasia.

Maradona.
Plein écran
Maradona. © TNT