Plein écran
© ap

Wenger: "C'est l'un des pires jours de ma carrière"

Après la lourde défaite subie contre Chelsea (6-0) pour sa 1000e rencontre en tant qu'entraîneur d'Arsenal, samedi, Arsène Wenger n'a pas assisté à la conférence de presse officielle d'après match. Selon le porte-parole des 'Gunners', l'entraîneur français ne s'est pas présenté en raison du départ imminent du bus des Londoniens.

Les journalistes ont cependant réussi à l'interviewer dans les couloirs de Stamford Bridge.

"C'est l'un des pires jours de ma carrière. Cette défaite est de ma faute. J'en prends l'entière responsabilité. Il n'y a rien à dire sur nos erreurs. Le meilleur moyen de se relever est de bien jouer contre Swansea mardi. Après 20 minutes, tout est déjà terminé et il reste beaucoup de temps... On ne se prépare pas toute la semaine pour vivre ça le week-end. C'est une énorme déception", a déclaré Wenger à la BBC.

Son collègue José Mourinho était évidement de toute autre humeur. "Les dix premières minutes étaient formidables, et avec ça tu peux gagner un match. Je suis très heureux de cette approche de la rencontre. Nous sommes venus pour tuer Arsenal et après dix minutes nous les avons détruits. Après cela, c'était facile: penalty, carton rouge, 3-0. Mon analyse du match concerne ces 10 minutes, c'était une très bonne performance", a déclaré le Portugais.

Chelsea n'a laissé aucune chance à Arsenal: après 17 minutes le score était de 3-0 (Eto'o, 5e, Schürrle, 7e, et Hazard sur penalty, 17e) et Arsenal réduit à 10 suite à l'exclusion de Gibbs (15e).