1. LIVE: Dailey Blind double la mise pour les Pays-Bas, les États-Unis KO avant la mi-temps (2-0)

    LIVE: Dailey Blind double la mise pour les Pays-Bas, les États-Unis KO avant la mi-temps (2-0)

    Cody Gakpo, l'Oranje pressé qui a emmené quasiment à lui seul les Pays-Bas en 1/8 de finale du Mondial avec ses trois buts, sera attendu samedi (16h00) par la solide arrière-garde des États-Unis, qui n'a pris qu'un but -sur penalty- au 1er tour. "Je suis fier de lui mais il doit continuer parce que c'est maintenant que le tournoi commence vraiment", a glissé Denzel Dumfries, après la victoire des Néerlandais contre le Qatar (2-0), au terme d'une phase de groupes sans histoires mais sans brio.
  2. Qualification spectaculaire pour la Suisse, défaite sans conséquence pour le Brésil
    Mondial 2022

    Qualifica­ti­on spectacu­lai­re pour la Suisse, défaite sans conséquen­ce pour le Brésil

    La Suisse est le 16e et dernier qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Au terme d’un match spectaculaire, les Suisses se sont imposés contre la Serbie et prennent la deuxième place du groupe H (3-2). Derrière le Brésil, surpris par le Cameroun (0-1), mais qui conserve la première place et évite le Portugal. La Seleçao affrontera la Corée du Sud en huitième de finale.
  1. Nouveau scénario fou et nouvelle surprise: la Corée du Sud arrache sa qualification à la 91e, énorme désillusion pour l’Uruguay
    Mondial 2022

    Nouveau scénario fou et nouvelle surprise: la Corée du Sud arrache sa qualifica­ti­on à la 91e, énorme désillusi­on pour l’Uruguay

    Qualifié pendant plus d’une heure, l’Uruguay est finalement le grand battu de la soirée dans le Groupe H. Luis Suarez et ses équipiers ont pourtant fait le job en dominant le Ghana, mais il aura manqué un but à la Céleste pour obtenir un ticket pour les huitièmes de finale du Mondial (2-0). Car, dans l’autre rencontre, la Corée du Sud a créé une grosse sensation en domptant le Portugal grâce à un but de Hwang Hee-chan à la... 91e minute de jeu (1-2). Une défaite sans conséquence pour le Portugal, qui termine premier du groupe, mais une victoire qui vaut de l’or pour la Corée du Sud, nouvel invité surprise des huitièmes de finale.
  2. “On s’est conduit comme des gamins”: Meunier regrette l’attitude des Diables pendant le Mondial

    “On s’est conduit comme des gamins”: Meunier regrette l’attitude des Diables pendant le Mondial

    Échec total. Sur et en dehors des terrains. Si certains observateurs avaient pu anticiper une élimination précoce avant même le coup d’envoi du Mondial, personne n'avait prédit une telle désunion au sein du groupe des Diables. Durant le tournoi, le spectacle a davantage eu lieu devant les journalistes que sur les pelouses qataries. Piques entre coéquipiers, critiques à peine voilées... Le vestiaire belge a tout montré, sauf de l’unité. Un comportement désavoué par Thomas Meunier.
  3. L’ère Martinez est terminée: qui pour lui succéder?

    L’ère Martinez est terminée: qui pour lui succéder?

    L'amour dure trois ans. Même le double pour Roberto Martinez et les Diables. Mais depuis jeudi, l'idylle est définitivement terminée. Le couple semblait usé depuis quelques mois, déjà. Notre équipe nationale est célibataire, mais pas pour très longtemps. Plutôt adepte des relations durables, l’Union belge recherche le candidat idéal pour une nouvelle union sacrée. Swipe à gauche ou à droite, tour d'horizon des possibles successeurs.

Les plus lus

  1. “Une Coupe du monde ratée”: Eric Deflandre analyse l’échec des Diables au Qatar

    “Une Coupe du monde ratée”: Eric Deflandre analyse l’échec des Diables au Qatar

    Le chagrin des Belges... Les Diables Rouges sont donc éliminés de la Coupe du Monde dès la phase de groupes après leur partage frustrant 0-0 jeudi soir contre la Croatie, une mésaventure qui ne leur était plus arrivé depuis 1998. L’échec est retentissant pour la génération dite dorée du football belge qui espérait secrètement rééditer sa campagne de Russie en 2018, mais s’est piteusement pris les pieds dans le tapis au Qatar. Le tout sur fond de zizanie avec la révélation de vives tensions au sein de la sélection et un linge sale lavé en public entre les défenseurs et les attaquants. Bilan de ce fiasco avec Eric Deflandre, 49 ans, ancien Diable, présent lors des phases finales de 1998 et 2002.
  1. Diables, offrez-nous une dernière danse
    Edito

    Diables, of­frez-nous une dernière danse

    La Belgique joue sa survie face à la Croatie ce jeudi après-midi au stade Al Rayyan. Au bord de l’élimination après deux prestations médiocres, les Diables Rouges doivent se racheter et même si un match nul pourrait miraculeusement suffire, c’est une victoire, si possible avec la manière, qui est attendue ou plutôt espérée. Dans le cas contraire, une défaite assortie d’une élimination sans gloire signerait une bien triste fin, indigne d’une “génération dorée” qui a tant apporté au football et au peuple belges. Diables, offrez-nous cette dernière danse.
  2. “Mes deux mains, mes deux jambes”: moqué pour cette ancienne séquence, Stéphane Pauwels s’explique enfin

    “Mes deux mains, mes deux jambes”: moqué pour cette ancienne séquence, Stéphane Pauwels s’explique enfin

    Invité de l’émission Les Visiteurs du Soir sur LN24 pour évoquer notamment la campagne des Diables Rouges à la Coupe du monde, Stéphane Pauwels est revenu sur sa fameuse prédiction erronée sur le transfert de Kylian Mbappé, une séquence datant de 2017 que l’on voit régulièrement circuler sur les réseaux sociaux et pour laquelle il est régulièrement moqué.
  3. La terrible désillusion: les Diables quittent (déjà) le Mondial après un partage frustrant face à la Croatie

    La terrible désillusi­on: les Diables quittent (déjà) le Mondial après un partage frustrant face à la Croatie

    Voilà, c’est déjà fini. Les Diables sortent d’un Mondial dès la phase de poules pour la première fois du XXIe siècle. Les coéquipiers de Kevin De Bruyne ne sont jamais parvenus à trouver la faille face à la Croatie (0-0) malgré de nombreuses situations franches. Romelu Lukaku a notamment eu plusieurs occasions de délivrer les siens. Dans l’attitude, pas grand-chose à reprocher aux Diables sur ce match. Mais le sentiment de gâchis est immense après cette élimination par la petite porte d’une compétition internationale qui était certainement la dernière de plusieurs légendes du football belge.
  4. Scénario fou dans le groupe C: l’Argentine évite la France, la Pologne qualifiée de justesse, énorme désillusion pour le Mexique
    Mondial 2022

    Scénario fou dans le groupe C: l’Argentine évite la France, la Pologne qualifiée de justesse, énorme désillusi­on pour le Mexique

    La défaite inaugurale contre l’Arabie Saoudite est oubliée pour l’Argentine, qui s’est imposée tranquillement contre la Pologne, qui décroche la première place du Groupe C et qui affrontera l’Australie en huitième de finale. Battue, la Pologne sera tout de même au rendez-vous des huitièmes de finale. Mais Lewandowski et ses coéquipiers sont passés par le chas de l’aiguille. À égalité avec le Mexique, la Pologne a dû son salut à un but inscrit par l’Arabie Saoudite en toute fin de match contre les Mexicains (2-1).