Plein écran
© ap

Comment Didier Deschamps espère éviter les dérapages

Après le Mondial sud-africain qui a tourné au vinaigre, l'équipe de France va remettre son image en jeu au Brésil. Didier Deschamps veut absolument que ce tournoi se déroule sans accroc. Du coup, le sélectionneur des Bleus a instauré des règles particulières pour éviter les dérapages.

Plein écran
© getty
Plein écran
© getty
Plein écran
© ap

Didier Deschamps veut surtout contrôler les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. Les joueurs français ne pourront pas les utiliser comme ils le souhaitent, indique le JDD, mais ils pourront faire des selfies dans leur chambre. La règle est la suivante: tout est permis, tant que cela ne met pas en péril l'intimité du groupe.

Pour le reste, Deschamps a aussi demandé à ce qu'on affiche les Unes de tous les quotidiens au lendemain de la qualification en Ukraine. Histoire d'instaurer une atmosphère positive autour des Bleus.

Nourriture
Outre les règles de discipline, le staff des Bleus va aussi apporter une attention toute particulière sur la nourriture. "Nous avons travaillé en amont avec un restaurateur français qui nous a indiqué les meilleurs fournisseurs de la région, surtout en viandes", explique Frédéric Forestas, le responsable administratif de l'EDF, dans le JDD.

Un conteneur sera aussi amené jusqu'à Ribeirão Preto, ville de résidence des Bleus. Il contiendra des DVD, du matériel médical, des capsules de café, ...

Enfin, la répartition des chambres a aussi son importance. "Nous avons placé ensemble des joueurs qui peuvent bien s'entendre, parce qu'ils se sont connus en club ou en sélection. Mais nous avons aussi tenu compte des rythmes de sommeil : un couche-tôt ne sera pas à l'aise avec celui qui s'endort à 2 heures du matin..."