Plein écran
© AFP

L'Argentine ne pourra pas s'affilier à l'UEFA: “Il n'y aura jamais de discussion à ce sujet”

L'Union européenne de football (UEFA) a réagi lundi aux différentes informations diffusées par les médias argentins qui suggéraient que Lionel Messi et ses coéquipiers disputent à l'avenir les compétitions de l'UEFA. Celle-ci a été catégorique: "Il n'en est absolument pas question.”  

"La suggestion selon laquelle l'Argentine a été invitée à participer à des compétitions de l'UEFA n'est pas vraie", a répondu l'UEFA dans un communiqué de presse. "L'Argentine ne rejoindra pas non plus l'UEFA. Il n'y a jamais eu ou n'y aura jamais de discussion à ce sujet. Il se peut bien que l'Argentine, en signe d'amitié mutuelle, soit exceptionnellement invitée à participer à un tournoi de l'UEFA".

L'Argentine a été éliminée par le Brésil en demi-finale de la Copa América la semaine dernière de manière discutable. Le joueur vedette Lionel Messi a par la suite accusé l'organisation de corruption et a déclaré que tout était mis en oeuvre pour que le Brésil gagne à domicile. A la suite de ces déclarations, les médias sud-américains ont régulièrement publié l'option pour l'Albiceleste de se tourner vers le football européen.

L'arrivée de l'Argentine ne serait pas une première pour l'UEFA. Des pays comme Israël et le Kazakhstan jouent déjà dans la confédération européenne alors qu'ils sont géographiquement en dehors du continent. L'Australie, pour sa part, quitté la zone Océanie pour rejoindre en 2006 les compétitions asiatiques de l'AFC afin d'augmenter ses chances de disputer le Mondial. Le représentant de l'Océanie devait fréquemment disputer un barrage contre un pays d'Amérique du Sud pour obtenir son billet pour la phase finale.